Teleconseillères..

Aurélien Loste

Audrey

Allure dégagée, de longs cheveux cuivrés

Une femme roulée de mamelons, des vrais

Derrière ses vestes oranges, corps moelleux

Rayonnante poupée ouvrant grand ses grands yeux

Élégante sans plus, attirant les mamours

Yseult au temps jadis avait philtre d'amour


Bonjour deux mille vingt, parée de ses atours

Entourant ses grands globes d'un kohl sans retour

Rose de se poudrer, parler est son commerce

Retour sur le plateau dans un centre d'appels

Y'aura toujours à dire, enfin, la voix nous berce.

Report this text