Tendresse contre

marivaudelle

... tendresse. " Une femme veut être à la fois aimée et protégée, c'est pour cela qu'elle cherche la tendresse et la force. " Inspirée par le texte de Ménestrel75
Environne-moi
Laisse couler ta tendresse.
Mon cœur tressaille de ta douceur.
 
Soumets-toi, 
Soumets ton esprit à la volupté sans chercher à te contrôler. 
Avide, je vais et viens le long de ton pénis, la main frôlant l'intérieur de tes cuisses.
 
Soumets-moi,
Prends possession de ma volonté avec ta délicatesse.
Fais-moi aimer ton autorité, claque mes fesses.
 
Pénètre-moi, 
Pénètre la chaleur vaginale progressivement, de quelques doigts seulement. 
Les spasmes s'emparent de mon bassin, je cambre mes reins.
 
Envahis-moi,
Toute ouverte à tes désirs, impatiente de ta tendresse,
Je coule d'envies inouïes, j'oserai tout pour ton plaisir.

Excite-moi, 
Excite ma chair par le flux et reflux de tes mouvements. N'hésite pas, sois violent.
Plus qu'humide, la vulve est maintenant submergée par mon liquide.

Envahis-moi, 
Envahis mes sens d'obscènes sensations, éclosion de l‘excitation.
Enivrée de plaisir, je sens chacun de mes membres tressaillir.

Provoque-moi, 
Provoque l'ultime exaltation, cette jouissance exquise fruit de ton initiation. 
Au bord de l'orgasme, je décide pourtant de quitter la volupté,
Pour mieux te montrer comme je saurais t'exciter.

Abandonne-toi, 
Abandonne ton sexe aux caresses de mes mains expertes. 
Je glisse le long de ton torse m'échouant contre ton bassin encore inerte.
 
Donne-toi,
Ouvre pour moi tes fesses, mon obsession inconnue
Savoure la tendresse que j'éprouve pour ton cul..

Appelle-moi, 
Appelle ma bouche, qu'elle enserre ton sexe tendrement. 
Le membre engourdi déjà humide, m'incite à la gourmandise inconvenante.. 

Offre-toi, 
Offre ta liqueur douce-amère, qu‘elle jaillisse et coule le long de mes lèvres. 
Onction lubrique, abreuve moi de ton liquide.

Lâche-toi ! Jouis en moi ! Par tous mes orifices.
 
Signaler ce texte