Toucher nocturne

menestrel75

Le toucher de sa peau en pleine nuit
Éclaire mes sens jusqu'à l'infini
Et dans la plus grande obscurité
J'aime caresser son intimité

Feignant d'être dans les bras de Morphée
Elle me laisse effleurer ses trophées
Y suggérer un voile de désir
Que mes doigts recouvrent avec plaisir

Je sens son souffle devenir plus fort
A mesure que j'approche ses trésors
La belle esquisse un léger soupir
Marmonne un peu sans me maudire

Encouragé par cette ouverture
Je la rejoins sous la couverture
Elle joue la surprise et me repousse
J'insiste, la belle vite fait me détrousse 

Et dans le noir le plus absolu
nos deux corps mis à nu
illuminent nos deux esprits complices
Qui se joignent au milieu des délices
 
Dans mes rêves son doux corps de brune
M'offre une vue sur ses demi-lunes
Qui pointent sans retenue aucune
Vers mes lèvres qui les baisent chacune

Dans mes mains ses seins bien ronds
Bien fermes sous mes doigts polissons
Restent souples sous mes légères pressions
Se durcissent près de ses tétons

Petits fortins bien excités
Je les suce, les gobe, enchanté,
Subjugué par tant de beauté
Je découvre son monde enchanté

Bientôt ivre par tant de désirs
Encouragé par ses plaisirs
Dans son cou, je vais, je soupire
Des mots doux, je la sens frémir
Signaler ce texte