Tu as, et né faire, t'as ri, toi le porteur

flodeau

La Pensine chauve

La Pensine se contorsionnait sous le poids du passé...où était passé la brume conductrice du temps? Les frimas des souvenirs désertaient ses avants, les relents des matrices s'ennuyaient aux vents?

La Pensine relégua aux dragons du nord la filigrane de ses pensées, ils sont tous morts, se dit-elle, prêts à l'oubli, je ne suis qu'un sort, proche des euphories de nos lagons, qui "puys" je?

La Pensine se lamentait sous le poids du futur...au sud de ses années, les surannés, les agrumes du vent? Les reliquats de combats à bissectrices façonnaient les baguettes actrices, les contreforts aux sorts...mollement se lassaient des qui puis-je?

La Pensine se relevait des amants sous la croix des exilés.... ils reviendraient aux cent par sang engendrés...En cure de Passiflore et de racine de belladone entremêlées, mémo de trêve achevé... Pire que la mort s'érige et s'en lige,billevesées?

La Pensine se réfléchissait sous le noir et la lumière des sorciers....à l'est se tiendrait l'adversité, les enclumes d'antant?... aux temps pourtant annoncés...en Manticores décorés...ils rêveraient qu'à l'ouest levure de tant pour tant serait épargné, nés maux épargnés... Aspire que l'Amor s'oblige et s'érige de sangs mêlés, à ces mots de rêve magnifié...Plus que le sort dérive et sans grives oubliées?

  • La croyance populaire voulait que la mandragore pousse au pied des gibets. Le pendu, bandant par strangulation, aurait ensemencé symboliquement la terre de son ultime sperme, pour donner vie à la racine anthropomorphe d’un nourrisson grimaçant.:o))

    · Ago 4 months ·
    Photo rv livre

    Hervé Lénervé

    • Tout ce qui couine n'est pas de mousse ;0)

      · Ago 3 months ·
      Facebook

      flodeau

  • La Pensine écrivait, mille mots emmêlés,grandes et belle lettrine, au fond de sa cuisine

    · Ago 4 months ·
    Img

    Patrick Gonzalez

    • Le bassin d'une hérésie ;0°

      · Ago 3 months ·
      Facebook

      flodeau

Report this text