Un matin qui commence

aile68

Penser, concevoir, réaliser, s'apercevoir que la vie peut aller crescendo même à l'automne de la vie, briller comme un soleil dans les arbres, ressembler à une locomotive dans un jardin, ou sur des rails brûlants. En scooter ou en bateau fendre la bise, avoir le mot pour rire, se moquer des rides dans le miroir, des cheveux qui grisonnent. Oser créer, apprendre, se coucher moins bête le soir, la nuit, à l'aube. Défier les lois de l'univers, inventer de nouveaux vers, de nouvelles rimes, se réconcilier avec d'anciens (iennes) amis (ies). Effacer tous les griefs, alléger son fardeau, poser sa croix, se repasser les disques qu'on aime. Etre des bougies, des chandelles, des lampes dans la nuit pour celui qui passe, qui cherche son chemin. Savoir prendre les coups, les esquiver, ou en donner peut-être, peut-être... ou être cette feuille légère qui flotte dans l'air frais d'un matin qui commence.


Report this text