Un rêve énivrant

unrienlabime

J'ai fait un rêve 

Un vrai rêve 

Si réel que je crois le revivre à chaque instant 

Un rêve qui m'a habité toute la journée 

J'étais chez moi

Je savais que c'était ma maison

Pourtant elle ne lui ressemblait guère 

Des drapures blanches couvraient les murs d'un grand couloir illuminé par des lampes accrochées tout le long des murs 

Ma maison baignait dans une lumière inhabituelle. 

On frappe à la porte

Je vais ouvrir

Un homme me sourit

Un homme au visage rond

Une chevelure abondante 

Couleur châtain clair

Il n'était ni blond

Ni brun

Une couleur de peau que je ne saurai définir 

Ses yeux aussi étaient clairs

Ils n'étaient ni bleus

Ni verts

Ni gris

Un vert eau pâle 

Ou couleur miel

Peut être 

Il m'a fait un compliment sur ma maison

Je ne garde aucun souvenir sur le motif de sa présence 

Tout est il qu'il m'a demandé de le suivre

Ce que j'ai fait

En toute confiance

En toute sérénité 

Il me regarde et me dit:

Demain je reviendrai pour t'épouser 

Surprise je lui réponds :

On ne se connaît pas

Et cette phrase gravée dans ma mémoire :

Je suis déjà mariée. 

Il n'a pas paru surpris et comme si de rien n'était 

Il m'a embrassée. 

De ces baisers qui n'existent que dans les rêves 

Un baiser long

Langoureux

Enveloppant

Enivrant 

Je me sentais aimée 

Protégée 

J'étais pleinement heureuse

Légère 

Forte

Belle

Sans la moindre once de culpabilité. 

Je l'ai embrassé. 

Je me suis réveillée 

J'ai essayé de retrouver le sommeil

De retrouver cet homme

Que je ne connaissais pas

Il n'était pas très grand 

Mon rêve s'est évaporé 

En me laissant une sensation de bien être totale. 

J'ai passé la journée avec le sourire

J'ai distillé cette plénitude 

autour de moi

Tant que j'ai pu

J'avais envie de rendre un peu de ce bonheur aux autres. 

À toutes les personnes qui m'aiment. 

Leur présence n'en a été que plus perceptible. 

Et à toutes les personnes que j'aime. 

Ma présence n'en a été que plus réelle 

Report this text