Vacances 1

marivaudelle

pensées d'un 14 février. Les oignons font pleurer.
Mon âme d'idéaliste aime croire que toute chose a un sens et donc que notre rencontre aurait un sens. 
Ces vacances m'ont permis de partir me réfugier, me resourcer dans cette Lozère que j'aime tant.
Mais cette fois, ma meilleure amie n'a pu m'accompagner, comme l'année dernière.
Je marche, je rêve, je randonne, je me fuis, je me retrouve.
Je rêve d'une randonnée avec lui.
Je ne suis pas moche. Je ne suis pas belle non plus.Ce n'est guère à moi d'en juger.
Les hommes me disent jolie femme, séduisante, charmante.
Je plais plutôt  à la gente masculine . Je ne suis pas prétentieuse ni modeste !
Je le dis simplement parce que ma vie amoureuse en est le reflet ;
Et ce n'est ni par dépit ou frustration que j'ai plongé dans cette aventure inattendue.
J'ai plongé…et à présent je nage. A contre-courant, manifestement.
 
J' ai été attirée, inexplicablement par son mental, sa sensualité ... Une alchimie ?

Je ne suis pas idiote et j'apprécie la compagnie d'hommes cultivés voire intellectuels avec lesquels on peut débattre , sans doute comme lui!

Je voudrais tant qu'il me trouve belle, belle à le faire chavirer.
J'ai donc un besoin, intense, violent de me laisser enfin aller à être un être de chair et de sens.
J'ai inexplicablement confiance en lui.
Je voudrais tant avoir confiance en son regard sur moi.
Est ce qu'Il attendrait de moi ?
Jamais, je n'aurais pu croire qu'une telle relation puisse exister, cet échange érotique, amoureux, épistolaire.
Attentif, tendre, patient, exigeant, me respectant, même s'il me secouait.
Il me fait découvrir des sensations.
Et même les sensations les plus primaires.
Sans vraies raisons. Et contre toute raison.
Il m'a fait pleurer, j'en ai éprouvé un réel soulagement.
Je bouillonne , je suis toute excitée par toute cette nouveauté...

A plusieurs reprises, je pense qu'il peut me regarder, dans les instants les plus intimes.

Alors, je me souris. Quand je prends ma douche,quand je m'occupe de moi, quand je me déshabille, quand je lis ses lettres.
Les sensations , les émotions sont tellement fortes par moment, que je crois que je vais tomber dans les pommes, vraiment. Tout mon corps devient sensible.
Tout est doux, bon comme une caresse.
J'ai un besoin fou de le lire,de l'écouter, de lui écrire...
Aujourd'hui je sais que le plaisir est là, à portée de mains... Les siennes.


  • similitude : Cela se pourrait...

    · Ago 1 day ·
    Louve blanche

    Louve

  • Très bien décrite, cette montée en puissance de l'envie d'être remarquée, désirée...

    · Ago 5 days ·
    Coquelicots

    Sy Lou

  • Bizarre comme j'ai eu l'impression d'écrire cette lettre...

    · Ago 6 days ·
    Louve blanche

    Louve

  • La Lozère toute seule, quel dommage! Texte très émouvant

    · Ago 6 days ·
    Default user

    expectative

    • je suis bien d'accord mais faute de grives...

      · Ago 1 day ·
      Mauve

      marivaudelle

  • J'aime bien ce texte ainsi que le précédent, jolie description d'un coup de foudre dans l'étape "montée de l'escalier" (le meilleur moment dit-on)
    Cependant si cette évocation n'est pas seulement littéraire, attention aux déceptions ..

    · Ago 7 days ·
    Tete alpaga

    campaspe

    • Merci pour cette lecture et son commentaire. Les déceptions ne sont-elles pas inhérentes à la vie?

      · Ago 1 day ·
      Mauve

      marivaudelle

Report this text