Visionnaire

amerette

chapitre " 04 aujourd'hui " Arrête il n'y a que Kate moss qui est éternelle -stromaé-

Trois ans plus tard : Il fait carrément chaud aujourd'hui l'été commence a peine que déjà la canicule fait rage 38 a l'ombre en cette fin du mois de juin a paris autant dire qu'on vit a l'intérieur d'un four a 180°, en plus de faire chaud l'humidité est a un taus très élevè pour la saison la météo annonce une canicule extraordinaire qui n'a plus frappé la France depuis plus de 10 ans donc invitent les gens a resté chez eux l'après midi et d'éviter de sortir au maximum entre midi et cinq heure du soir juste en cas d'urgence , de boire beaucoup d'eau afin de ne pas se déshydrater et d'éviter de se mettre sous le soleil .. bref autant dire que c'est pas la joie d'être une parisienne en été , mais heureusement pour moi qu'il ne me reste plus que quelques jours et je déguerpis d'ici pour les vacances , quelle bonheur que de savoir qu'il y'a un endroit paradisiaque qui m'attend loin très très loin d'ici ou que je pourrais me prélasser sans soucie pour les prochains mois , oui j'ai bien dit prochains mois au pluriel car un seule mois ne me suffit pas pour voir MA donc depuis qu'elle s'est marié et a emménagé a Beyrouth pour suivre Jean , je la voie que quand je prends des vacances , alors chaque année je prends mon mois de congé normal et je rajoute un mois sans soldes , je suis maintenant chef de service dans la boite ou je bosse Super vous pensez pas moi aussi je le pense ce qu'il y'a de bien la ou je travaille c'est qu' ils savent apprécié le dur labeur de leurs employé et ce même si je suis la plus jeune chef de service du juridique qu'il est jamais eu tant que le travail et bien fait personne ne se pleins de moi et je fais en sorte d'être la meilleur, aussi il y'a une histoire derrière ma graduation mais ça sera pour une autre fois pour l'instant je prends des vacances et dés que fin juin approche je lègue tout mon travail a mon assistant Tom et je déguerpis pour ne plus revenir jusqu'à la fin aout , c'est vrai que temps en temps en m'appelle mais généralement le juridique roule doucement en été c'est pour ça que je suis a peut prés tranquille en partant . Donc chaque été on pourra me trouvé a Naqoura ville très charmante qui se trouve au sud du Liban et ou Jean y a construit une superbe villa pas très loin de la mer ou je peux me détendre au courant de l'été , profité du soleil, de la bonne bouffe de bonne compagnie avec ma mère , Michel et même jean qui viens nous rejoindre a la fin de l'été bien sur le grand Jad ne nous fait presque jamais honneur de sa présence juste une ou deux journée par mois , sinon il travaille ou il est dans l'une des dizaines de résidences qu'ils ont partout dans le monde Bahamas , Dubaï, usa , Australie .... etc ils sont blindés quoi , moi je choisis toujours le sud du Liban de Un pars que la région et la villa sont magnifique mais aussi a cause de MA je la sent chagriné par mon absence dans sa nouvelle vie et ça se voit que sa lui fait de la peine , je suis partie une ou deux fois a sa maison a Beyrouth dans le quartier Saifi ou Jean possède un petite immeuble de quatre étages plus qu'une maison ou il a fait réaménagé les deux derniers en un magnifique duplex pour y habité lui et ma ou j'ai eu l'occasion d'y rester une semaine pour leurs mariages qui est a la foie un mélange de modernité et d'inspiration orientale au milieu de quartier chic et de galerie d'art autant dire que j'étais comme un poison hors de l'eau devant tant de luxe et d'extravagance heureusement que Michet était là , car si ça tenais a moi j'aurais couru aussi vite que flash "le héros marvel" et je serais retourné me terrer dans mon p'tit appart , son fils ainé occupe le premier étage de l'immeuble se qui est en lui même une bonne raison de prendre la fuite mais il était le grand absent pour leur mariage apparemment ils avaient un énorme problème sur leurs bateau de croisière "celui la même sur lequel jean et Ma se sont rencontré" Jad était le seule a pouvoir réglé le dit " problème" vraisemblablement ce qui sonnait juste comme une excuse pour ne pas être présent et faire de la peine au gens qui l'aime plutôt que de faire comme moi qui est d'accepter la réalité et de l'affronter de préférence , enfin c'était mieux pour moi qu'il ne soit pas la: Il a le don de me mettre mal a l'aise non pas qu'il était totalement absent il était présent pour la grande partie de mon séjours la-bas avec ses soupirs , ses regards , ses sous entendus et sa haine a peine masqué envers nous , mais il a dut partir en catastrophe le veille de la cérémonie puisque le capitaine du bateaux avait fait une mauvaise manœuvre en rentrant dans un petit port en Croatie et qu'il fallait qu'il soit sur place pour constaté les dégâts Blablabla ... moi je ne l'écoutait plus après ça tellement j'étais contente qu'il partait je pouvais enfin me détendre et apprécié le mariage et Michel qui était un bon guide touristique , lui et moi étions devenue inséparable depuis notre sortie après la soirée catastrophique de Noël , je lui est présenté tout mes amis et lui a fait de même on sort souvent ensemble donc logiquement nos vacances aussi ont les passent ensemble , il est la seule bonne chose qui est sortie de ce mariage , un amitié profonde c'est établie entre nous il me comprend et je le comprend comme si on avait pas besoin de communiqué pour savoir ce que l'autre ressent .Enfin j'y suis retourné une foie j'étais sure que Jad ne se trouvais pas dans les parages mama avait insisté lourdement vue que je suis absente a la plupart des réunions "familiale"qu'ils fêtent Noël , le nouvel an , mariages , et je ne me rappelle plus des autres occasions dans les quels MA a essayé de me trainer pour partir la voir , je prétexte toujours le travail que j'ai trop a faire au bureau et que déjà je m'absentais pour une assez longue période pendant l'été pour me permettre se genre d'escapade qui ne sont généralement pas planifier , je l'admet j'en rajoute un peu pars que je ne veux pas subir l'humeur exécrable de Jad , Ma savait a quoi s'en tenir en épousant jean elle l'a accepté, pas moi je ne veux pas et ne suis pas obligé, une foie m'a suffit largement et autant dire que je me suis retenue cette foie la chose que je me sens incapable de faire a chaque rencontre avec lui sachant qu'il est toujours en mode provoc , elle n'a qu'a le supporter toute seule et puis je sais que Jean la soutiens et ne le laisse pas faire . en fin de compte elle a juste abandonné l'idée de faire de nous une belle et grande famille ce qui fait que dés que je lui manque elle vient passer une semaine avec moi dans notre maison vue que j'y suis revenue après son départ , elle voulait la vendre ce qui était hors de question pour moi j'ai des souvenirs irremplaçable de ce qui est la plus belle partie de ma vie -l'enfance- je fais partie de cette catégorie de gens qui regrettent d'avoir grandie et être un adulte donc je chérie l'époque de mon enfance et tous ce qui nous relie est une bonne chose pour moi , la maison y faisant partie , c'est vrai maintenant c'est un peu plus loin le travaille mais au moins je n'ai pas a m'inquiéter du loyer , et puis quand Ma est là j'ai la sensation qu'il n'y a qu'elle et moi que tout ce chamboulement dans nos vies n'est jamais arrivée ; du moins jusqu'à ce que Michel débarque il parle trop,désordonner ,gâter mais Ma et moi l'avons adopté c'est notre petit bébé qu'ont adorent , bref tous ça pour dire que je ne veux pas avoir affaire a l'autre frère donc moins on se voit mieux je me porte je l'évite , il m'évite et comme ça tout le monde est content , la villa reste le seule endroit ou on se réunit tous ou presque . Je fais mes bagages , juste ce qu'il faut je ne suis pas du genre trop branché j'aime bien rester simple donc des shorts et des t-shirts quelque robes d'été et 02 maillots de bains , des sandales ,tangs , et mes fidèles paires de baskets a mes pieds font l'affaire , j'aime pas m'encombrer ,j'appelle Michel qui passe toujours me chercher et direction l'aéroport , jean insiste toujours pour me payer le billet "première classe" vue que je refuse catégoriquement de prendre son jet privée , a cause de Michel aussi "il veut ce qu'il y a de meilleur pour son fils chérie "qui dit qu'il préfère avoir de la compagnie plutôt que de pouvoir dormir dans un lit et boire du champagne et se faire servir par une jolie hautesse, ça se voit qu'il n'a pas l'habitude le pauvre même si c'est la première classe et qu'on nous traites presque comme des divinités quand ils savent qui Michel est , pour ma part je suis juste déranger par tant d'attention et surtout je ne veux rien devoir a la famille dendacha donc le moindre cadeau venant de la part de Jean est empoisonné , en embarque dans l'avion pour presque 04 heures de vol 4 longues heures ou Michel n'arrête pas de se plaindre des gens , de la bouffe , de l'eau , de l'air qu'on respire , 3 ans que sa dure tout ça pour m'inciter a prendre son foutu jet au bout d'un moment je m'énerve je gueule : c'est la dernière foie que tu viens avec moi la prochaine foie on ira séparément comme ça tu pourras te saouler a ta guise dans ton foutu jet !!! je suis a bout de nerfs , tu agis comme un gamin de deux ans franchement t'exagère , ras le bol de toi Basta . je croise mes bras et je ferme les yeux il se tait un moment puis me dit : T'es toujours comme ça , quand on va au Liban je pensais que tu avais dépassé ce stade et que maintenant tu t'es habitué a nous ? C'est pas faut je suis a cran a chaque foie que je vais la-bas je ne sais pas pourquoi et je reste dans cette état de nervosité pendant toute la première semaine sans jamais savoir pourquoi , au fond je sais que c'est a cause de Jad de savoir qu'on est sous le même ciel qu'on respire le même air me mets la pression va savoir pourquoi mais je n'arrive pas a l'admettre , je rouvre les yeux et réponds : - Je dois dire que tu n'es pas des plus agréables compagnie , tu me tape sur les nerfs dis je avec un sourire jaune . - Du coup j'ai une annonce a te faire mais j'ai peur de te dire c'est important , mais promet moi de rester Zen hein !! - Quoi ? et tu aurais dut me le dire avant que tu te mette a te plaindre et m'énerver encore plus j'ai un mauvais pressentiment au fond de moi . - J'ai oublié de louer une voiture , on fait toujours ça a cause de moi pour être libre de mes mouvements a la villa on sait jamais j'ai envie de repartir si je ne suis pas confortable aussi pour parcourir la distance entre l'aéroport et la villa , alors je fais mon regard le plus mauvais on disant ! continue !!! - Du coup j'ai appelé baba pour qu'il nous envoie une , il m'a trouvé ridicule de vouloir en louer une alors qu'on possède un garage remplie de voiture puis il a dit que jad aller partir la-bas le lendemain de notre arrivé donc pour cette année on ira avec lui dans l'hélicoptère et nous a proposé de passer la nuits au duplex , il se tait et me regarde . - Je ne dit rien , mais je suis pale ma crainte viens de devenir réalité je pense a acheter un autre billet dés que j'atterris mais que dirais Ma et c'est flagrant que je m'enfuie hors je ne veut pas montrer un signe de faiblesse peut être feindre un malaise ou dire que j'ai le malaria ou que j'ai de la drogue dans mon sac c'est ça la prison vaut mieux que Jad OK. - Dis quelque chose s'il te plait , je sais que Jad est le dernier être humain avec le quel tu veux être mais fais un effort pour nos parents enfin surtout ta mère elle se faisait une joie de te revoir! je reste muette essayant de faire accepter a mon cerveau l'information qu'il vient de recevoir ,il la joue sentimental le salop je vais lui faire payé, j'ai des palpitations mon cœur bat cent a l'heure , et mon corps a juste envie de faire un saut libre de l'avion , au bout d'un moment je dit avec une voie haut perché : - c'est pas grave la prochaine foie tu n'oublieras pas s'il te plait !! On me faisant la promesse de ne plus lui laisser cette tache -Il n'est pas dupe mais répond quand même : D'accord , pardonne moi j'ai gaffé ! - Tu devrais te réjouir pour une foie qu'on soit dans un avion plein de témoin sinon je t'aurais arraché le cœur a main nue et j'aurais jeté ton corps pour que les poissons le mange . - Il sourit , et semble vraiment penaud et continue : je pouvais pas dire non a baba il aurait pensé qu'on s'est encore disputé jad et moi , ou que sa compagnie te déplait , je le coupe : - je crois que pour ça tout le monde est au courant -Quoi ? -Que sa compagnie m'insupporte au plus haut point en faisant un air dégouté , il fait un air mystérieux et me dit : tu sais il y'a une fine corde entre l'amour et la haine - Je sors carrément ma longue et dit : faudrait d'abord que sa majesté descende de son piédestal et daigne m'adresser la parole pour m'assurer qu'il se comporte en être humain pour avoir ne serait ce la moindre sympathie envers lui alors la de l'amour !!!!!! fais moi plaisir arrête les séries d'adolescent tu as largement dépassé l'age de les regarder tu veux!! et laisse moi dormir maintenant ,il reste deux heure avant notre arrivé et j'aimerais bien dormir , sans le laisser répliqué j'appuie sur le bouton je baisse mon siège pour qu'il devienne un lit et bien qu'il soit très confortable je n'arrive pas a dormir ; Amour c'est ridicule comme si c'est possible d'aimer un être aussi vile je pense que même sa mère avait du mal a le supporter même Jean préfère éviter de se retrouver dans la même pièce que lui c'est la peste et collera réunit dans le même siècle, un goujat de la pire espèce Ha , je suis sidéré que Michel est pu penser une chose pareille , au bout d'un moment qui semble être une éternité le commandant de bord nous annonce enfin que nous sommes arrivés a l'aéroport international de rafik el hariri la température externe et de 40° on nous souhaitant un agréable séjours , je me relève péniblement , je tourne la tete et mes yeux croisent ceux de Michel je sais ce qu'il va dire alors je le devance : -T'as pas intérêt a te plaindre de la casi- inexistante chaines qu'on doit faire pars-que PRIMO on passe en premier vue ton privilège d'enfant né sous la bonne étoile "c'est vrai hormis le faite qu'il avait beaucoup d'argent il semblait avoir une chance incroyable partout ou il allait et dans tout ce qu'il faisait "; et les sièges a coté de nous sont presque vides donc y'a pas beaucoup de monde et SECUNDO pas après ce que tu m'a fait t'a vraiment pas intérêt je le relance en remontant mon poing vers son jolie minois . il ravale ses paroles il sait maintenant que j'en viens souvent au main et que je suis pas mal agile vu que j'ai fait de la box , je l'ai dit je suis une fille a papa , j'avais raison on passent la paf en 05 minutes chrono on récupère nos bagages , sautent dans un taxi direction le quartier Saifi par Les rues de Beyrouth qui sont larges et droites, le souk par le quel nous passons n'a du marché oriental typique que le nom car c'est un grand centre commercial. Dans sa configuration architecturale et urbaine, Beyrouth a tout d'une ville occidentale. qu'on arrive au quartier le contraste est saisissant entre ce quartier flambant neuf et plutôt luxueux et la vieille mosquée et les petites rues qui se trouvent juste en face. Construit après la guerre d'après Michel a chaque foie je suis conquerit par cette ville , on s'engouffre dans l'immeuble direction le duplex Ma n'est pas là elle part toujours en premier afin de préparer la maison , l'air est frais a l'intérieur du grand hall d'humeur rageuse je donne des petit coup de poing sur l'épaule et le dos de Michel toute en lui demandant si Jean est là ou pas lui me demande d'arrêter car s'est agaçant et moi qui gueule : Ah tu vois tu n'aimes qu'on te fasse des choses agaçante hein , être agacer c'est pas la joie pour commencer des vacances !!!! - Je me suis excuser que veux-tu que je fasse de plus - je veux que tu sois mon esclave cet été , en passant ma main autours de son coup en l'abaissant a ma hauteur et le chatouillant , je sais qu'il est sensible dans son coup , il commence a rire et se débat sans arriver a se libérer , moi je cris toujours que je suis la plus forte et qu'il devrait m'obéir au doigt et a l'œil : gloire a moi dit le !! - OK ,OK t'as gagné je ferais tout ce que tu veux lâche moi j'ai mal aux jambes, dit il tout rouge - je m'approche de son oreille et redit plus bas : Gloire a qui ? - A toi , a toi en tapotant sur mon bras pour que je le lâche , un peux comme les catcheurs qui abandonnent un combat pour signaler qu'ils lâchent l'affaire et que ça fait trop mal. A ce moment la porte de l'ascenseur s'ouvre sur Jad , je jette presque Michel en le lâchant et je reste tétaniser cela fait longtemps que je ne l'ai pas vue Il est la en face de moi enfin je le revoie fidèle a lui même comme la première foie encore agaçant, encore arrogant, encore beau ce con plus que jamais dans son costume taillé sur mesure, encore plus que sa mâchoire ,ça se voit qu'il ne connait pas le mot galère vous avez vue ces gens la donnent l'impression qu'ils n'ont jamais souffert dans leurs existence privilégier m'avais déjà fais cette fâcheuse impression d'être un privilégier, je me suis transformer en statut , lui est décontracter , nonchalant il a même l'air presque ravie en nous voyons car son regard est glacé , ils nous fait la bise et dit qu'on se revoit demain au moment de partir sans plus de mots il part comme ça comme une apparition , Michel ne s'offense pas plus et me pousse a l'intérieur son odeur obsédante est toujours la , pourquoi tout d'un coup j'ai l'impression que je suis habillé comme une clocharde avec mon t-shirt et short noirs plus baskets et mes cheveux remonté en queue de cheval je fais peine a voir je sais , on remonte Michel me montre ma chambre et la sienne , il 'y a dans chaque chambre d'amis une salle de bains ce qui fait que je prends un bon bain et je sombre dans un sommeil profond , je me réveille vers 05 heure du soir ne sachant plus ou je me trouve je m'assoie une bonne dizaines de minutes sur mon lit ça m'arrive toujours quand je voyage la sensation de flotter dans les airs dés que je reprends mes esprits je sors de la chambre et me dirige vers la cuisine car j'ai fin , je ne trouve rien a part du jus dans le frigidaire , je me verse un grand verre et je part a la recherche de Michel sa chambre se trouve au fond du couloir je m'arrête devant sa porte et je tape , il ne réponds pas , j'hésite a rentrer je rebrousse chemin et me dirige au salon et je m'assoie , au bout d'une heure et après que j'ai exploré toute la bibliothèque du salon Michel émerge enfin de la chambre , il a prit une douche et s'est changé lui aussi je dit directe : - J'ai faim , encore une seconde et tu ne me trouvais pas ici il n'y a rien a manger dans cette maison c'est normal !! -Je sais , quand hannan n'est pas là baba mange au restaurent ou se fait livrer - Alors que fait on et ou est-il? - On sort bien sur quelle question , et lui il est en voyage pour cinq jours donc je pense pas qu'on le croisera avant notre départ. - Le temps s'est rafraichi dehors en cette fin d'après midi on décide de marcher un petit peux pour que le sang circule on se dirige vers la rue Hamra qui n'est pas très loin , centre bouillonnant de la ville, animé de jour comme de nuit, où se succèdent bars, restaurants et boutiques, le véritable cœur vivant de Beyrouth, on décide de s'installer en terrasse pars que j'adore ça et on commande ; un classique steak fritte pour moi et salade césar et poulet frit pour Michel plus une bière pour lui et du soda pour moi ,on parlent de tout et de rien puis il se chauffe sur Beyrouth est la personne ne peut plus l'arrêter , du moins pas moi : Par où commencer ? "Surprenante" on peut le dire, "dynamique" c'est une évidence, "épicurienne" c'est sûr... "Unique" est probablement l'adjectif qui la définit le mieux. Aucune autre ville ne ressemble à Beyrouth. Pourtant, au premier abord, LA VILLE ne ressemble à rien : des gratte-ciels et des grands buildings qui poussent un peu partout, aucun espace vert, une petite église ou mosquée coincée entre deux bâtiments géants, le vieux et le délabré côtoyant le flambant neuf... C'est l'image même de la ville moderne se construisant frénétiquement sans s'arrêter. Tu peux dire que c'est un peux Une ville comme Paris est reconnaissable entre mille, son architecture la différencie de toutes les autres. Rien ne fait la spécificité de Beyrouth si ce n'est son absence de singularité. En fait, ce qui fait que Beyrouth est Beyrouth et non Damas ou Amman, c'est qu'elle a de multiples facettes, à l'image du peuple libanais. Pour être plus imagé, je comparerais Beyrouth à une grande table généreusement garnie de mezzés. C'est ça, Beyrouth est un assortiment de mezzés. Tous ne se dégustent pas en même temps mais ils ont tous leur place sur la table et sont tous savoureux. Et c'est justement ça que j' adore. Je rit de cette métaphore peut commune , comparé un plat a une ville , mais je suis d'accord avec lui la ville a quelque chose de magique que je ne peux expliquer, on termine notre repas en silence , Ce fut délicieux l'ambiance festive et les gens se bousculent sur le pavé une ville très vivante et de la musique purement libanaise commence a monté des différents restaurant avec des coups de tambours et des voies de ténors chose qui me fait bougé sur ma chaise , Michel et au fond de son siège buvant sa bière tranquillement et se moque de moi : -Vas y lève toi si tu veux danser personne ne te jugeras , allez , ici tout le monde est spontané - De nature pudique , je refuse bien sur et il n'insiste pas - tu sais que je dense que quand la piste est remplie de monde bien au milieu pour être sur que personne ne me voit - Ahhhhh ça c'est ton problème ma vielle je t'ai déjà dit que tu ne dansait pas si mal que ça , mais de toute façon ça se passe dans ta tete . - OK , OK de toute façon aujourd'hui je suis trop fatigué en rentre , on rebrousse chemin toujours a pied il mets sa main autours de mes épaules , je ne suis plus gêner par ces familiarité que Michel semble affectionner particulièrement étant très tactile comme personne ,et nous marchons en silence la vie est belle que dire de plus , on arrive en bas de l'immeuble est la une berline noirs se gare a notre niveau la portière s'ouvre est des jambes interminables se déplie et la silhouette de Jad apparait devant nous on s'arrêtent de marcher puisqu'il est devant nous on se regardent comme des cons pendant une minute et il nous dit : - Vous avez l'air d'un charmant couple vue comme ça ? couple nous deux d'où il sort ça je rit un peux nerveusement et Michel dit en échos a mes pensés : - Couple nous deux d'où tu sort ça ?? mon amis nous on sait apprécié les choses simples de la vie pas comme toi . - C'est juste une impression que j'ai eu en vous regardons enlacé dans le noir , dit il d'un temps qui a l'air de nous jugez , en marchant vers l'intérieur , je décide de ne pas répondre je laisse le frère faire puisqu'il me tape sur les système nerveux . - Bof , on est super copain dit Michel en lui emboitant le pas sa main toujours sur mes épaules en me trainant , mais j'imagine que c'est un concept qui te dépasse pour toi les femmes sont un moyen d'assouvir tes désirs et t'obéir au doigt et a l'œil. On arrive a l'intérieur en face de la porte d'ascenseur il appuie sur le bouton d'appel et se tourne vers nous nous observe tour a tour puis hausse ses épaule et réponds a son frère toute en me dévisageant : - Si tu le dit je suis prêt a te croire , je suis sure qu'il est entrain de se dire que j'ai échafaudé un plan quelconque afin d'attirer Michel dans mes filets pour qu'il m'épouse comme ça Ma et moi on aura mis le grappin sur la fortune du père et du fils en même temps , quoi qu'il en soit ça ne vous ennuie pas si je passe la nuit avec vous j' ai un problème de tuyauterie dans mon appart ce qui fait que je n'ai pas d'eau , alors on est obligé de s'entasser tous en haut , conclut-il avec un sourire mystérieux. - Tu sais je crois qu'il y a assez d'espace pour qu'une équipe de foot vive en haut et il resterait toujours de la place , dit Michel avec une petite pointe d'ironie dans la voie , on rentre a l'intérieur de l'ascenseur jad rentre en premier , je dépasse Michel en lui enlevant sa main et il viens en dernier , jad appuie sur le bouton du premier , je le regarde faire et j'ai dut froncer les sourcils car l'explication viens tout de suite : je vais récupérer mes affaires je ne vais pas dormir toute habiller en souriant impeccablement feint comme si il était entrain de jouer un rôle voila ce n'ai pas lui ce personnage ; je fais une grimace qui ressemble a un sourire , Michel qui ne pipe plus un mot l'ambiance est funèbre dés qu'il met son pied hors de l'habitacle il se tourne vers nous lève sa main en l'air nous fais signe et nous dit : a tout de suite j'ai hâte pour la pyjama partie et les portes se referment sur lui comme dans un film au ralentie ou la scène n'en finit plus . - Il a peur que je te saute dessus pendant la nuit . - Le pauvre con il ne sait pas que tu es une vierge désespérer a la recherche du mec parfait pour le faire . - Je lui donne une claque si forte dans son dos qu'il étouffe presque on toussant on tombant par terre et je rajoute : je te jure des fois tu me fais regretter de t'avoir dit certaines choses ce qui me fait le plus chier c'est que je l'ai confessent de mon plein gré je me saoule jamais . - il est toujours a genoux et me dit : tu as failli me tué , en plus c'est toi qui me prends pour ta copine je ne t'ai rien demander MOI!!! - Je n'ai jamais entendu que quelqu'un meurt d'une malheureuse tape au dos et ça t'apprendras la prochaine foie que tu parle de ma virginité ces tes couilles en diamant que j'explose . Jad : pourquoi je me sent obligé de la blessé a chaque foie que je la voie pourtant elle ne m'a rien fait au contraire je ne l'ai plus vue ou presque depuis ce malheureux soir, on dirait qu'elle m'évite a dessein , j'ai promis a Jean de ne pas faire de scène et de bien me comporter bien que ça m'irrite d'avoir a les chaperonner , mais quand j'ai vue a quel point elle et Michel sont proche ça m'a foutue en rogne , copain il se fou pas mal de ma gueule ça se voit qu'ils baisent c'est pas possible d'être aussi proches autrement en tout les cas ils n'en n'auront pas l'occasion ce soir , je l'ai vue dans ces yeux a quels point elle était dessus que je monte dormir avec eux en colère aussi , comme si je pouvais avoir un problème de plomberie mais je m'en fou ils ne coucheront pas ensemble tant qu'on dormira sous le même toit je savais qu'ils n'étaient elle et sa mère qu'une bonde de profiteuses mais je dois dire que Michel est une proie facile , et puis elle est pas mal dans son genre de grand yeux bruns , une peaux bronzé et de longs cheveux noirs un corps bien sculpté et ses jambes son interminables puis son petit short n'était pas mal n'ont plus elle sait s'arranger sans faire un grand effort pas mon style mais elle reste une belle fille , je crois que mes plans vont changer ces jours ci pas question que je les laissent tout seules a batifolé .......

Signaler ce texte