« Désirs. »

ael3-

Un baiser accidentel,

Nos corps fusionnels,

Cette émotion cruelle,

Ce bordel émotionnel,

Cette douleur habituelle.

 

Nos cœurs s’oppriment,

Tes lèvres m’abiment,

Je suis encore victime,

De tous ces crimes,

Cette douleur s’exprime.

 

Jusqu’à que tout bascule,

Je me sentais nulle,

C’était du grand calcul,

C’est là, que tout s’écroule,

Cette douleur s’écoule.

 

J’ai besoin de ce câlin,

Comme un baiser au matin,

Loin de tous nos chemins,

Nous partirons enfin serins.

Cette douleur sera loin.

Report this text