Anissa la Capricorne CH1

black-word

Suite de cette histoire après ce lien : https://www.facebook.com/BlackWordPage/photos/a.593280730823338/1440755776075825/?type=3&theater

Le moment était enfin venu.

Pendant des années, Anissa avait appris à jouer et à se perfectionner à la basse 6 cordes. Toutes les occasions étaient bonnes pour s'envoler dans le rythme de ses musiques préférées ou pour simplement jouer de son instrument en laissant aller son imagination. Toutes les occasions étaient bonnes pour favoriser la passion au morne quotidien.

Elle avait fait partie de plusieurs groupes de rock avant de choisir celui-ci. La plupart du temps, les musiciens choisissaient de se séparer à cause de mésententes, de mauvaises organisations, de conflits divers, mais il était arrivé également que Anissa parte en première. Fort heureusement, elle n'avait pas désespéré et finit par entrer dans le groupe Zodiac Killer.

Ils avaient fait plusieurs petits concerts mais rien de gratifiant. Quelques animations dans des bars, des premières parties pour des groupes à pênes plus connus, l'ambiance musicale de quelques soirées, presque toutes organisées par des amis, mais rien de significatif pour le groupe. A force, il en était venu à l'idée de tout arrêter, jusqu'à ce qu'un coup de téléphone sonne la venue d'un nouvel espoir.

L'appel d'une petite boîte de production qui leur proposait de passer une audition afin de, peut-être, signer un contrat et enregistrer un premier album.

Pendant les six mois qui suivirent, le groupe enchaîna les répétitions jusqu'au soir tant attendu, le six janvier.

En ce rendant à la salle de concert, l'anxiété de Anissa s'avéra durant le trajet être une source de chaleur contre le froid, maintenu en état de marche grâce aux minutes qui défilaient, à ses appréhensions, ainsi que par les répétitions qu'elle faisait de ses accords.

Alors qu'elle arriva enfin sur place et qu'elle s'apprêtait à rejoindre son groupe, Anissa trouva au pied de la porte d'entrée des artistes une feuille de papier jaunie sur laquelle elle trouva une partition pour basse. Intriguée, elle la garda dans sa poche et, pendant que les autres groupes passaient et que le batteur du sien vérifiait encore et encore que tout était près, la lue. Elle lui parut si facile à retenir qu'elle eut presque peur d'en oublier celles qu'elle allait devoir jouer.

Mais, le moment était enfin venu.

Anissa se retrouva sur scène avec son groupe, faisant face à des juges qui les regardaient au-dessus d'un public. Elle reconnut dans la foule quelques-uns des amis qui avaient promis de venir les assister.

Après que le chanteur est fini de présenter le groupe, Anissa se mit à jouer et, en se plongeant dans la musique, le stresse laissa peu à peu place au simple plaisir de jouer. Au bout de six musiques, le chanteur, plus énergique que jamais, se mit à présenter les membres, qui s'accordaient quelques secondes chacun pour faire un solo.

Quand vint son tour, Anissa repensa d'instinct à la partition qu'elle avait trouvée, s'en rappelant parfaitement, et se mit à la jouer.

Au moment où elle joua la dernière note, alors que le chanteur s'apprêtait à reprendre la parole, toutes les lumières explosèrent et, sous ses pieds, Anissa eut tout juste le temps de remarquer que la scène s'était effrité, libérant une lumière verte pâle ainsi qu'une créature étrange, alors qu'un masque en os apparut sur son visage.

Report this text