Berger

boukinoli

En suivant la direction d'un regard éperdu trois colombes sont là parmi tant de brebis que de laine et de plume sont faites les prairies

Nous ne sommes plus
au temps d'idylles
au cours desquelles
sans relâche
tourbillonnaient les étoiles

 

Au cours desquelles
la montagne avec une barbe
de plusieurs siècles
pouvait s'affranchir des plateaux
s'évader jusqu'à la mer

 

Berger ensemble nous ferons
un pas de coté
en menant la danse
au point du jour naissant

Berger au devant de toi
s'étend le troupeau

la confiance règne
tu bordes sa lisière
d'un trait de bâton musical

 

Il t'appartient de déterminer
le moment où dans l'histoire
le loup affamé viendra
tenter sa chance


Berger au dedans de toi
le loup paisible
au destin sage
surveille le troupeau
et tu caresses cette bête
d'un air de flutiau.

 

Dès lors qu'elle s'est assoupie
Dieu plus discret qu'une habitude
vient lui ouvrir le passage
le berger voit son image luire
en se tournant lentement de coté.

 

Berger tu viens de quitter le sentier
il ne peut plus rien t'arriver

Tu as mis l'habit de corps léger
l'habit de fête, de nudité
ton troupeau vole bien
accroché à ta ceinture.

 

De beaux enfants
te voient passer
par la fenêtre
La vie en bas de chez-eux
s'écarquille
pour te compter
dans son bagage.

Report this text