blablacar endormi

Etienne Gressin

ah la somnolence au volant

Dialogue 1 -

le bleu -  eh, ça fait bientôt une heure qu'on discute, tu veux pas t'arrêter?

Le vert - ah, oui pourquoi ? Continue roule, fonce.

Le bleu - parce que tu parles pour rien dire tu sais?

Le vert - oui je sais, çà fait une heure que tu m'écoute qu'à moitié.

Le bleu - A la bonne heure.

Le vert - Je peux même te dire que tu ronfles.

Le bleu - Tu es très sympa toi.

Le vert - Oui je sais, t'inquiète, j'ai tenu le volant.


Dialogue 2 -

Le bleu - Ah, j'en ai marre de rouler. Je suis fatigué. Tant pis, je fonce. Comme çà, je serais plus vite arriver et plus vite endormi.

Le vert - Je crois que tu y es déjà, en fait. Tu veux pas que je conduise.

Le bleu - Je peux pas, c'est pas dans mon contrat, je dois conduire, conduire, conduire, encore et toujours sans but sans raison s'en jamais m'arrêter.

Le vert- Tu m'étonne que tu sois fatigué.

Le bleu - T'inquiète la voiture, elle roule tout seule.

Le bleu - Je crois que je vais comme même tenir le volant. Tu me passe les manettes?

Dialogue 3 -

Le vert - Tu sais qu'en Chine, on roule à gauche ? 

Le bleu - Non, pourquoi ?

Le vert- Parce qu'on vient d'y arriver.

Le bleu - J'ai dormi tout ce temps ?

Le vert - T'inquiète, la voiture a rien. on peut pas en dire autant des autres.

Le bleu - c'est normal, elle est anti-collision.


Dialogue 4-

le vert - tiens, je t'ai fait du café ?

le bleu - on a pris Georges Clooney ?

le vert - non, juste sa cafetière.

le bleu - Et pourquoi pas Georges Clooney ?

le vert - Parce qu'il a pas voulu monter -  il t'a juste jeté sa cafetière pour te réveiller.

le bleu - il est dingue, ce type.

le vert - Meunier tu dors, renverse pas le camion de farine, meunier tu dors et c'est qui conduis ? 


Dialogue 5 -

Le bleu - Enfin, on arrive.

Le vert - eh, bien c'est pas trop tôt tu va enfin pouvoir te réveiller.

Le bleu - ah, oui pourquoi ?

Le vert - parce que sinon on va droit dans la mer.

Le bleu - T'inquiète, on a encore 500 kilomètres avant d'y arriver.

Le vert - C'est bien çà qui me fait peur.



Report this text