Ça n'avait pas l'air d'être un jour différent

aporie

Ça n'avait pas l'air d'être un jour différent. Ça avait semblé être une journée comme les autres.
Mais y'avait quelque chose dans l'air, stagnant, allant et venant sans pourtant jamais bouger vraiment.
Ça n'était pas une mauvaise journée. Une journée à écouter et à parler, à s'entendre à deux dans la pénombre, à dessiner les semaines à venir, en se racontant nos jours passés.
Mais c'était dans l'air. L'envie de donner l'incision finale, celle qui couperait le dernier fils me reliant à quelque chose dont je ne voulait plus, mais dont, pourtant, j'avais encore du mal à me séparer.
Et c'était vraiment une bonne journée. Sans pression. On se serait cru en vacances. Fenêtre ouverte, grand soleil, vent marin.  Rire de tout. Parler sans fard. Craindre le regard de l'autre, et l'affronter quand même. Ne pas baisser les yeux face à la crainte de l'autre. 
C'était une bonne journée. De ce genre de moments, de ce genre de contacts, dont je veux faire mon quotidien. Et cette phrase, rien que cette phrase déjà, elle me rappelle un amour perdu trop tôt. Un égarement trop rapide. Une désillusion précoce. Une blessure encore trop grande.
Alors voilà, y'avait cette chose dans l'air. Depuis des semaines, sans que je ne la regarde vraiment. Depuis ce matin bien plus encore, ou les mots se formaient clairement. 12 heures pour arriver à la conclusion. 12 heures pour donner le coup de lame final.

Comment je me sens ?

Assez tourmentée pour écrire. Une seconde de remords. 30 secondes de soulagement. 10 minutes d'abattement. Plus de retour en arrière.

Va de l'avant. Ne te contente pas de le dire. 
Va de l'avant.

C'était une bonne journée. Ça n'avait pas l'air d'être un jour bien différent des autres. Ça pourrait devenir le genre de journée que je pourrais vivre au quotidien.

Pourquoi refuser d'avancer, pourquoi regarder encore le passé, quand le future qui nous tend les bras a ces doux rayons de soleil, cette odeur d'embruns, et tellement d'envie.


Je n'oublie pas. 

J'avance.

Report this text