Cécile

Alain Cattiaux


Même si des fois Cécile l'amour est incertain
Parce que le destin nous le fait croire fragile
Je sais que c'est débile pourtant je suis certain
Que si j'y mets du mien j'y trouverais asile

Même si c'est pas facile et même si c'est pour rien
D'autre qu'une presque île, une terre sans chemin
Je créerais mes matins dans l'eau de ton argile
Je boirais de ce vin qui coule de sous tes cils

Même si c'était en vain je serais là, Cécile
Pour combattre l'exile qui chaque jour t'étreins
Ce cœur qui est le tien et qu'un temps imbécile
Peu à peu coupe le fil tomberas dans mes mains

Même si c'est bien trop loin et même si c'est futile
J'aurais jusqu'à la fin cette envie juvénile
Ce besoin infantile d'avoir contre ton sein
L'espoir et immobile illusion d'être tiens.

Signaler ce texte