Charp Elier, voleur, dégrafeur et moqueur

black-word

Histoire spécial été ! D'autres histoires sur ma page Facebook : https://www.facebook.com/BlackWordPage/


Dans le pays, les affaires politiques ne cessaient de faire réagir le peuple, provoquant bien des manifestations. L'écart entre les riches et les pauvres ne faisait que grandir de jour en jour, sans que rien ne s'arrange.



Pouvoir d'achat amoindrit, encouragement à la consommation, diminution des aides, diminution des libertés, diminution des moyens médicaux, augmentation de la sécurité en plein état d'urgence, augmentation des prix, augmentation de la richesse pour les riches, augmentation des revenus pour les grandes entreprises, ignorance de plusieurs problèmes et inégalités, restrictions d'utilités publiques, le maintien des paradis fiscaux … Et rien n'allait en s'arrangeant.



Alors que l'été s'annonçait toujours aussi chaleureux, les habitants se permettaient pourtant peu de vacance, préférant travailler et mettre des sous de côté. Peu profitait de soleil saisonnier sur les plages.



Pendant ce temps-là, malgré la surveillance toujours plus stricte avec les habitants, un étrange individu courait un peu partout en portant un énorme chapeau. Il s'était fait une spécialité de dégrafer des soutiens-gorges avec habileté, puis de les enlever de n'importe quelle femme dans la foulée. Il fut rapidement connu comme le croc-mitaine ou le voyeur du coin, hantant la ville et la plage à la recherche d'une victime à déshabiller.



Charp Elier, le grand dégrafeur et voleur de soutiens-gorges, dont les victimes ne cessaient de croître sans que personne ne parvienne à l'arrêter.





Report this text