Poème : Comme un enfant

odysseehumaine

Poème de Vincent Avanzi (Chief Poetic Officer, La Plume Du Futur - Odyssée Humaine)

Comme un enfant

 

Notre âme est éternelle

Quand elle se révèle sans le voile.

Levons nos rêves dans le ciel

Avec l'espoir de croire dans les étoiles.

 

Comme un enfant, toujours pleinement présent,

Chaque instant d'émerveillement, tolérant et insouciant.

Comme un enfant, là, ici et maintenant

Tenant dans la main tant de rêves, riant et souriant. 

Comme un enfant, l'élan du flow tel un aimant,

Jouant naturellement, gentiment sans faire de sentiment.

Comme un enfant, une goûte d'eau de vie dans l'océan, 

Trou noir et blanc dans le néant sous l'arc-en-ciel de ses talents


Comme un enfant, cœur harmonieux vers un avenir radieux,

Généreux et lumineux, dans un monde juste merveilleux.

Comme un enfant, faisant un voeu dans les cieux bleus,

La part de jeu dans les yeux car on s'amuse mieux à deux. 

 

Comme un enfant, il en faut peu pour être heureux,

Retour vers l'essentiel, vague à l'âme dans l'étincelle.

Comme un enfant, libre sur le lac des si des si et des si,

Dans le champ des possibles, sensible et sans cible.

 

Comme un enfant, telle une boîte de crayons de couleurs,

En quête de bonheur, un pour tous et tous en chœur.

Comme un enfant, une petite rime chérie pour ma fille,

Fontaine de conscience de la vie, source de l'avenir dans un oui.

 

Comme un enfant, destiné de nos futures générations,

Révolution et Harmonie, des rêves d'évolution à l'art de vivre.

Comme un enfant, qu'on accompagne tendrement,

Apprenant et avenant, bienvenue sur son avenue.

 

Comme un enfant, à la recherche des temps perdus,

« Je suis venu, j'ai vu et j'ai vécu » au cœur de mes vertus.

Comme un enfant, qui recevrait beaucoup d'amour,

Pour en donner à son tour partout sur son parcours.


Comme un enfant,  ou juste comme un parent,

Tourmenté en plein tournant, une parent-thèse en avant.

Comme un enfant, dans un éternel recommencement,

Le voyage de l'âge pour prendre le large en hommage.


Comme un enfant, qui rêve béat de l'au-delà,

Du haut de son arbre, du bas de son La, au cœur de son art.

Comme un enfant, à l'horizon du paradis,

De ses chaînes il se délivre, l'imaginaire dans son livre de vie.

 

Notre âme est éternelle

Quand elle se révèle sans le voile.

Levons nos rêves dans le ciel

Avec l'espoir de croire dans les étoiles.


Auteur : Vincent Avanzi

https://vincentavanzi.com

Report this text