Crachats

themariarosariaworld

L'hiver…

Tête baissée, le monde paraît autrement.
Chaque jour j'arpente les trottoirs avec la même appréhension. J'évite acrobatiquement les entailles du bitume accidenté. Je soupçonne d'avance chaque fissure caillouteuse d'affecter sciemment l'équilibre de ma route. Itinéraire  familier de mes pas frileux. Je sautille. Enjambe. Bougonne âprement. Usurpe d'identité pour fuir le danger. Péril passager des danseurs de rue.
Tête baissée, le monde paraît différent.

Au sol, un paysage obscur. Les pavés s'entravent de nos pièges nauséabonds. Les bouches s'exhibent effrontément. Les langues indécentes font les trottoirs.
Mégots. Reliques de chewing-gums. Crachats. Ceux-ci m'obsèdent singulièrement.
Les fleurs de salive poussent sauvagement sur les trottoirs des villes. Mousses blanches. Glaires jaunes. Dépôts verdoyants. Les toux exacerbent les mouchoirs délaissés. Infidélité des morves.
Les pulmonaires distingués ravalent secrètement leurs bactéries. Sans racler. Ni baver.
Au loin, les cracheurs de rues se tordent le cou pour soulager leurs bouches. Torticolis urbains. Leurs baisers humides repoussent les parfums. Affection criminelle des glaireux.
Je ne cracherai ni de venin, ni de feu. Encore moins sur une tombe ou bien sur quelqu'un. Promis. Juré. Craché.

Report this text