Damier 

My Martin

couleur / noir 

Serpent d'Asie. Rhabdophis tigrinus. Yamakagashi snake 

 

Famille, Natricidae. Nommée par Charles-Lucien Bonaparte (neveu de Napoléon Bonaparte), en 1838 
 

Genre, Rhabdophis 
 

Espèce, Rhabdophis tigrinus. R. tigrinus (Boie, 1826) 

Grec "Rhabdos", tige ou baguette magique 

"Ophis", le serpent. "Tigrinus", couleurs tigrées 
 

Sous-espèces. R. tigrinus formosanus (Maki, 1931). R. tigrinus tigrinus (Boie, 1826) 

Corée du Nord et du Sud. Chine. Taïwan. Viêt Nam 

Japon 

Russie -Kraï de Primorié, extrême sud de l'Extrême-Orient russe, donnant sur la mer du Japon. Kraï de Khabarovsk, frontière commune avec la Chine 
 

D'une taille moyenne d'un mètre, le serpent fréquente les zones humides -rivières de montagne, ruisseaux, sols forestiers 

Il se nourrit d'amphibiens, qu'il neutralise grâce à son venin 

Il stocke les toxines des crapauds, qui constituent son régime alimentaire. Moyen de défense, il relâche le poison contre ses prédateurs 

R. tigrinus est à la fois, venimeux et vénéneux 
 

Japon, île de Yakushima. Mer de Chine orientale, archipel Osumi, au sud de Kyushu 

La longueur des mâles varie entre 60 et 90 cm, pour un poids compris entre 60 et 260 g 

Les femelles mesurent entre 65 et 130 cm, pour un poids compris entre 80 et 800 g 
 

La tête ovale est distincte, par rapport au corps. Grands yeux, à pupille ronde 

Splendide parure. Jaune, orange, rouge, vert, noir. Forte variabilité 

La partie supérieure de la tête est vert olive. Sur la nuque, bande transversale jaune bordée de noir 

Sur le corps, organisées en cinq bandes longitudinales. Vert, jaune, orange, noir. En damier couleur / noir 

Sous la tête, blanc gris. Sous le ventre, écailles noires. Sur les flancs, orange plus marqué 
 

R. tigrinus se nourrit d'anoures Anura -grenouilles (Hyla japonica. Grenouille d'arbre japonaise). Crapauds. Petits mammifères. Poissons. Autres serpents 

Chasseur diurne. R. tigrinus utilise des indices visuels et des signaux chimiques -goût et odorat 

L'olfaction voméronasale ou vomérolfaction. La langue du serpent capte les molécules odorantes en suspension dans l'air ou présentes sur un support 

Elle se rétracte dans la gueule, les deux pointes se placent dans les fentes du palais. Elles entrent en contact avec l'organe de Jacobson (organe voméronasal OVN ; le vomer est un os du nez), constitué d'une multitude de capteurs. Ils détectent les particules aromatiques collectées et communiquent les informations au cerveau 
 

R. tigrinus est venimeux (transfert actif du poison vers la proie). Opistoglyphe -serpent dont les crochets à venin sont placés à l'arrière de la mâchoire supérieure. Morsure peu fréquente sur une cible large. Au milieu du maxillaire supérieur, recourbés vers l'arrière, les deux crochets sont reliés à des glandes spécifiques 

Le serpent inocule une faible dose de venin, qui agit lentement, plusieurs heures à quelques jours. Rares troubles sévères de la coagulation -hémorragies internes 
 

R. tigrinus est vénéneux 

Japon, île de Yakushima. En cas d'attaque, le serpent se dresse. Il bombe la nuque vers l'assaillant. A la manière des cobras, il aplatit le cou -tournant le dos à l'adversaire 

Il expose sa nuque, libère les substances de ses glandes nucales -deux séries de glandes 
 

Le fluide contient des stéroïdes. Il provient des crapauds (Bufonidae). Leurs glandes produisent un venin, à l'effet dissuasif vis-à-vis de leurs prédateurs. Rôle antiseptique et antibiotique 

Ces batraciens font partie du régime alimentaire du serpent 
 

Le liquide irrite Les muqueuses de l'assaillant -rapaces, faucons. Accélère leur rythme cardiaque 

Les prédateurs évitent de s'attaquer au serpent 
 

Ovipare. Au printemps, la femelle pond entre une dizaine et une cinquantaine d'œufs. Les jeunes mesurent 16 cm 

La mère transmet aux juvéniles, une proportion de ses stéroïdes. Temporaire. Par la suite, pour maintenir leur protection, il leur appartiendra de consommer des crapauds vénéneux 

 

Japon. Île de Honshu nord-est. A un kilomètre de la péninsule d'Oshika. Île Kinkasan. Les crapauds sont rares. Pas de stéroïdes. En cas d'attaque, R. tigrinus s'immobilise ou fuit 


Report this text