Délirium Tremens

Isabelle Parthonnaud

poeme

Tout autour de moi se met a voler.
Même mes mots ne font que divaguer.
Tour va comme une divergence.
C'est ce qu'on appelle l'intelligence?
Je me mets a délirer,
Tout en me mettant a trembler,
Des sueurs accompagnant,
Toutes ces folies sanglantes!
Ces couleurs qui ce confondent,
Comme une entaille profonde,
Le regard fiévreux,
Et l'air si malheureux.
Je me mets a pleurer,
puis a rigoler,
A hurler,
Et doucement m'extasier!!
Tout en moi devient diabolique,
Et je me donne corps et âmes,
A ce destin si lyrique.
Je me mets a pousser un han.
Je suis tellement harassée,
Car ce démon ne fait que m'harceler,
Il veut me condamner,
Pour pouvoir m'exécuter!
Puis a genoux devant ce soleil si flambant,
A regarder cette vie si infligeante,
Car je ne fais qu'assener une vérité,
Même si je ne fais qu'affabuler!!
C'est un délire tremblant,
Ou l'on devient insouciant,
Car je voudrais tout extirper,
Que cette vie ne soit que satané!!
Ce mélange d'amour et de haine,
De sang et de chair,
De bien et de mal!!
Vient de l'agonie un râle!!
Car je suis une moribonde,
Je ne deviendrais qu'une onde!!
Et tout doucement poussière,
Je retournerais dans ma misère!

Report this text