Eau dormante

sylvie69

je retrouve la capitale des Gaules après plusieurs mois en Nouvelle Zélande

L'eau sauvage.
L'eau dormante, l'eau à la bouche

Soir et matin, trop souvent, il arrivait
Que dans ma salle de bains, je rêvais,
Et pensive, je me regardais.
Le miroir s'est embué.
Une pensée affleurant à mes sens,
Mes hanches se sont avancées,
cherchant une présence.
Un vide me répondait.
Douloureux comme un poignard de soie.
Douleur lancinante, me mettant dans une furieuse envie .

Report this text