Espoir

Mini Pouce

Nous nous étions quittés quelques temps plus tôt.

Ce jour là, notre chagrin s’affichait aux yeux de tous, indomptable, nous ne pouvions retenir cette émotion. Nos cœurs se déchiraient à chaque regard, et nos mains se serraient comme pour nous empêcher de fuir.

Notre amour prenait forme sur le quai du départ, il s’avouait enfin, et des mots venaient exprimer ces mois de bonheur partagés.

A l’époque nous n’y avons pas cru, nous n’étions pas prêt à ça, nous pensions que pour une fois nous pourrions éviter à notre cœur les méfaits de la passion. Mais plus la date de nôtre séparation approchait plus nous brûlions de désir et de tendresse l’un pour l’autre. Comment était-ce possible d’imaginer la séparation de deux amants épris d’un tortueux amour. Pourtant nous ne devions pas tomber amoureux l’un de l’autre, la vie avait décidé de nous offrir des chemins différents et l’amour ne devait pas être un prétexte pour fuir notre destinée. Et puis une vie facile et presque rêvé s’offrait à toi, tu l’avais tant espérée  que quand l’amour de cette autre s’est offert à toi tu n’as pas vu celui que nous avions, tu n’as pas su l’attraper.

Pourtant ce jour là nous prenions enfin conscience de cet attachement et de la douleur qu’allait laisser le vide de nôtre présence.  Nous pouvions encore sentir la douceur de la peau de l’autre et nos rires raisonnaient encore dans nôtre tête. Il nous aura fallut le désespoir de la solitude pour nous rendre compte que nous nous aimions.

Pendant tout le temps de cet écart, l’absence fût difficile, j’étais parfois remplie de doute et bien trop souvent d’espoir. Mais il a bien fallut avancer et continuer sans trop regarder derrière soi. Des musiques bien trop significatives qui nous rappellent l’époque où nos corps pouvaient s’enlacer, se serrer et des heures durant se promettre un désir sans limite. C’était comme un appel au partage, les yeux dans les yeux nous échangions tendresse et plaisir, nos corps étaient dévoués l'un à l’autre.

J’aurais tout donné pour avoir la chance de tout abandonner, nous retrouver ensemble encore pour un temps infini, à l’extérieur de toute contrainte de lieu et de société. Le temps a bien fini par arranger les choses, nos vies pleines de promesses se sont réalisés, mais elles n’étaient pas à la hauteur de toutes les promesses que nous nous étions faites pendant cette période et finalement rien n’arrivait à égaler la pureté de nôtre amour. Une entente si parfaite ne pouvait pas être éphémère et il n’aura pas mis longtemps à nous rattraper.

Aujourd’hui les mains tremblantes nous avons décidés de nous retrouver après tant de mois de séparation, mon cœur ne cesse de battre, j’ai l’impression qu’il va se décrocher de ma poitrine.

Je n’y croyais plus.

Mais c’est enfin arrivé, je vais avoir la chance de pouvoir te toucher à nouveau et d’effleurer ta peau.

Je vais commencer par te regarder, m’effondrer en larme, dans des sursauts de pleurs je vais commencer par attraper tes mains, je n’y croirais pas, te toucher est comme un rêve, comment pourrais-je réalisé que ce que j’espérais soit enfin réalisé.

Report this text