Exercice n°18 : Autoportrait à la plume

mad-c

J'ai une langue pour séduire

Et un coeur pour parler.

Des yeux pour écrire

Et des doigts pour décrire.

Des oreilles pour avancer

Et des jambes pour me porter.

Un blaz pour espérer récolter des honneurs

Parce que mon âme est auscultée par le malheur.

A ce propos, j'ai des ongles pour les ronger,

Et de la sensibilité pour m'outrager.

Outre le temps qui passe qui me fait chaque jour un peu plus âgé,

J'ai la jeunesse de mes prochaines années.

Bien que frais, j'ai le corps sclérosé de plaques,

Mais en vrai la gentillesse douce comme un rosé bien frais

Une après-midi près d'un barbac.

J'ai des cheveux qui ne servent à rien,

Comme chez toutes ces jolies femmes sans poils pubiens.

Je ne sais plus bien si ma mémoire est vaillante ou défaillante quand je repense à mes amours.

Mais je suis sûr d'avoir été touché à ces pas lourds qui rythment ma démarche de boxeur sourd.

Lorsque je slam, sur scène je suis en sueur lorsque vient mon tour de prendre le MIC.

D'épeler mon nom Charly Roméo Oscar Mike

3 minutes pas plus, mes lèvres se révèlent pleines de rictus

Tandis que mes mains tremblent dans le vide...

Mais du vide je fais du solide

Esprit costaud comme Apollo Creed

Avec en prime un peu plus de bide...

Mais franchement ça va.

Et puis je m'en fous.

C'est comme pour les femmes j'aime les formes quelles qu'elles soient

Si on parle de mes goûts.

Je laisse des mégots derrière moi,

Mais pas de bedo, c'est derrière moi.

De temps en temps un ptit peu de Rhum qui coule en moi

Mais ça c'est parce que je suis issu de Madinina

Ce que révèle ma peau ambrée.

A l'abri des préjugés depuis tout petit

Accras et champignons de Paris

c'est comme ça que j'ai grandi.

Je suis métis, comme ce Verbe que je tisse

Entre réminiscence des jours passés

Et espoirs des jours meilleurs.

MF CROM

Mad Finger's Day

Report this text