Flambeuse

Dame Gabrielle

Ça débite des conneries ou des débuts de solution. Le but étant de s’épargner devant ce contexte à pleurer, devant le crédit bancaire, rien n’est gratuit au poker. Tout se décide entre les gosses et le plan de carrière. Tout miser quand on touche du doigt la précarité mais du majeur vous comprendrez ! D’une main d’œuvre tout faire flamber et jouer sa place d’un coup de dé. Le dernier ! Car le mauvais sort a de l’ambition et voudrait qu’on soit flatté d’être considéré comme collaborateur par la seule magie du vocabulaire. Et c’est bien volontaire, triste et sans frisson que de valeureuses stratégies justifient toute réduction de salaire, justifient pour réplique le procès en joker. Histoire de faire taire ces discours de ne jamais s’oublier ; la vengeance fatiguée de rectifier les faits et propos et continuer son boulot. Satisfait de rien ou bien d’abuser d’autorité sur le stagiaire trop enthousiasmé. C’est l’alternative entre se faire des politesses ou tous les gifler. Alors péniblement on taquine le croupier ! Et ce sera bien suffisant pour arrêter de voir le psy. Le temps de faire le tour et la question qui finit jamais de se poser au pluriel. Pourquoi ? Et puis aussi comment se remettre de la mort du paternel. Beau joueur, on met carte sur table espérant un meilleur jeu et plus d’excuse pour l’avenir. Pour l’instant, on fête la relaxe de Bob Siné en pro de la belotte hebdomadaire. Et pour loisir, on s’amuse de l’ordinaire en soirée déguisé avec le costume de Lara Croft assumé. On le ressortira au casino ou à la journée de la femme en devenir d’être une nouvelle opé promo sur les aisselles et le maillot. La démarche prend de l’allure, à l’aise. Au risque que ça plaise au 1er couillon quand on plaide pour un mec couillu, motivé par un peu plus qu’une balade romantique pour baise d’été. On peut toujours piocher et vouloir un brelan. On se force à ne pas conclure que branleurs et chics types ne pensent qu’à taro. On se force comme dirait Lise et puis on se radicalise. Qui se satisfait le mieux de notre droit d’être bandante ? Jusqu’à faire passer leur pulsion de queutard pour nos revendications. Jusqu’à faire passer le chantage affectif pour de l’amour. Et on manque d’humour ! Alors on décroche un rictus face aux allusions de bon ton de l’homo erictus parce qu’elle ne peut pas être blessée la femme libérée. Elle peut toutefois parier au PMU mais tout ça ne comble rien du manque concret et absolu.

Report this text