Funambule de genre

kemys

Je me relance dans l'écriture mais je suis pas convaincu de mon écrit... Ouvert à tout avis construstif pour m'améliorer

Je suis devenu comme un funambule,

Marionnette mouvante au gré du vent.

La confiance aveugle d'un somnambule,

Le fil en seul rempart de mes tourments.


Je balance en « il » et tantôt en « elle »,

Mélangeant mes genres, sortant de leurs cases,

Laissant de coté mon image frêle,

Me libérant des chaînes qui m'écrasent.


J'envoie valser les robes, les froufrous.

Renouant ma cravate à ma chemise

Je forcerais leurs satanés verrous,

Car en amour la peur n'est pas de mise


Ne vous mettez pas dans tout vos états,

De femme à homme il n'y a qu'un seul pas.

Mais je reste certains soirs, maquillée,

Mon cœur totalement dégoupillé,

Trébuchant aux flux de mes escarpins,

Je suis fille insouciante de demain,

A cacher ma terrible vérité,

De ce genre qui est mien, fluidifié.


Le jour où cesseront ces amalgames,

Et que vous laisserez tomber vos étiquettes,

Dans mon cœur résonnera la clameur des fêtes,

Car je serais libre d'être homme et femme.

Report this text