Héros

Hervé Lénervé

We can be Heroes, just for one day !

Personne n'avait dit aux « sans-papiers » qu'il leur suffisait d'être un héros pour obtenir immédiatement la nationalité française. Depuis le cas Gassama, on voit des super-héros traîner partout dans les rues. Au feu rouge, ils font la manche avec des effets de manches en pyjama orange. Ils errent comme de pauvres hères en scrutant les balcons, mais seuls quelques chats y risquent la chute. Combien faut-il sauver de chats pour une Nationalité ?

Ils fréquentent tous les ponts de Paris sous lesquels coule la Seine, chère aux désespérés. Ils arpentent aux Buttes Chaumont le pont des pendus, mais les pendus se font rares en ces temps de disette. La crise ne suffit plus, tous se raccrochent à la vie sans l'aide d'un fil. Trop de héros en puissance pour si peu à sauver, en substance. Encore cette crise de l'emploi qui touche toutes les professions.

Alors, en désespoir de cause, les super-héros scient des balcons, déboulonnent des rails, piègent des voitures, se ceinturent d'explosifs. Je sais, vous me direz, est-ce que le jeu en vaut la chandelle ? A cela je vous répondrais, qui ne tente rien n'a rien !

Et oui ! C'est déjà fini !

Report this text