Hors de mon temps

David Ralin

Hors de mon temps,

Prisonnier d'une ère incendiaire

Etranger à ces aspirations bacillaires

Me défaire de ces viscères,

Serait une utopie embryonnaire.

Quand a conjugué ma propre folie

En rêverie,

Avec les maux de mon cœur meurtri

Je souris,

Non pas à la vie,

Mais à cette lente euthanasie

S'accommoder à cette vie en supercherie.

En sursis,

Je parcours les routes de l'agonie

A la rencontre d'un destin,

A perdre mon chemin

Encombré d'enragés desseins

D'un monde qui ne sera jamais le mien.

Le sang te glace,

Moi je n'ai pas ma place,

Dans l'artifice de ce palace

Tel un grain de sable

Qui vole entre le bien et votre mal.

Fuyant je cherche à me cacher,

Chaque pensée dérobée,

L'antiquaire ensommeillé

Dépoussière les fatalités

D'un prématuré arriéré

Débiteur d'une autre sensibilité

Indisposé à vivre au présent

Prédisposé à survivre à son passé.

Report this text