Jardin potager

themariarosariaworld

Végétalisme…

Luis ne mange pas de viandes. Ni de poissons. Ni d'œufs. Pas de chairs livides dans son alimentation. Plus jamais de charognes. De tissus vitreux. Le goût restreint des morts suffit aux épitaphes. Malédiction des ragoûts.
Luis examine soigneusement les emballages lorsqu'il fait ses courses au supermarché. Bannit les spécialités carnassières du terroir. Repousse les mets sucrés d'allure végétale à la graisse animale. Farines sauvages des damnés. Luis examine de près chaque assiette qui lui est destinée. Pas d'entrave à sa diète. Jamais. Plutôt mourir que d'en manger.
On ne convie jamais Luis aux barbecues. Ni aux festins où la charogne abonde. Florissants jardins potagers.
Luis n'aime que les veaux sereins des pâturages.  Les poules joyeuses des basses-cours. Les grosses chiennes. Bien en chair.
Pas d'épicurien dans ses alentours. Ni de plantes carnivores. Moutons de Panurge ennemis. Luis tolère les gibiers de potence. Son teint olivâtre inquiète sa mère. Rien à faire. Luis ne mange que de la verdure. Des laitages. Des fruits saisonniers. Fécules à volonté…

  • Mais que je me régale de cette plume, de ces textes, de cette manière de poser les mots. Quelles descriptions !. Merci infiniment, c'est une de mes pauses douceurs

    · Ago almost 6 years ·
    Livres 001

    Kilde Râ

Report this text