Jeunesse éternelle

sophiek


Fermer les yeux nous permet tous les voyages,
souvenirs glorieux de ma vie en images.

Je rêve encore des restes d'un temps parti,
je garde comme trésor mes illusions assorties.

J'ai tout mémorisé de mes années de nuages,
je planais dans les airs sans craindre l'atterrissage.

Jeunesse, jolie demoiselle, peux-tu revenir à moi ? 
Redonne-moi cette force que je détenais autrefois.

La force de croire qu'en vieillissant on grandit.
La force de revoir le monde comme un tour de magie.

Jeunesse éternelle dans la tête comme on dit.
Mensonges éternels de l'Homme dans le déni.

Report this text