Juste une fois

Pauline Cortes

Je ne sais pas si c'est un rêve mais je revois ces images , ce soleil carressant ma peau , moi courrant à travers un champ de blé , rire sortant de nulle part . Chaque soir j'y pense et aimerai tellement que se soit réel . A chaque fois que je fais ce reve , une ambiance calme et chaleureuse m'accueille . Quand je me réveille , c'est le noir complet , l'obscurité , la nuit ,un sentiment de mélancolie . Je n'ai plus l'impression qu'un «monde» existe , je suis comme dans un tombeau , une cave qui ne contient ni porte ni fenêtre pour laisser ne serai ce qu'un rayon de lumière entrer.

Alors je me lève prend leau posé sur une table . A coté une pomme y est déposée . Juste une pomme . J'attend . Vers 20 heures , un homme entre dans la pièce et m'attrape par le bras pour m'inciter à le suivre . C'est un rituel quotidien . Dehors , les rues sont désertes et la seule lumière existante est celle des étoiles dans le ciel sombre de New york . Le vent me donne des frissons .

Luxueuse maison . Piscine , grand jardin et l'interieur n'en parlons pas .

Je m'introduis dans la salle de bain comme d'habitude . Je n'est que quelque minutes pour me transformer et devenir la plus belle du show . J'aurais tellement aimé que ça se passe autrement .

Report this text