La bague

Adèle Vouge


J’ouvre ma boîte aux lettres et me fige : une bague, magnifique, sertie d’émeraudes et diamants y brille. Je ne comprends pas. A qui appartient-elle ? Une voisine ? C’est une erreur ? Pourquoi est-elle ici ? Qui l’y a glissée ? Je n’ai aucun prétendant, je ne vois pas.



Je monte mes cinq étages, quitte rapidement mon manteau et la pose sur mon bureau. D'où vient-elle? Je regarde le portrait de Grand-Mère comme pour chercher une réponse dans ses yeux, son sourire... quand le sursaut m'envahit. Ses mains... cette bague..."Chérie, un jour, je deviendrai un poème de pierres".



Report this text