LE FARDEAU

gat

Ce texte, qui date d'environ 3 ans, implique une réflexion concernant certains aspects de la solitude. J'en ai fait un petit clip sur une musique médiévale de jeu vidéo. (voir média)

Parfois j'envie les personnes qui fondent leurs espoirs essentiellement sur l'argent ; il est certain qu'il faut du courage mais c'est plutôt concret et accessible.. Mais est-ce vraiment ce qu'ils veulent ?..

Lorsque que tu es animé plutôt par des quêtes de sentiments, tu pourras toujours faire ton maximum, Tu auras toujours cette sensation que rien ne va. Au pire tu gagnes un amour éphémère qui s'éteindra très vite comme à chaque fois, mais la plupart du temps les gains obtenus ne sont que frustration, rejet, jalousie, finalement l'âme s'assombrit à nouveau jusqu'au prochain éclaircissement. Mais la souffrance intérieure t'attends perpétuellement, prête à te faucher à nouveau, c'est inévitable.

Tu souffres et/ou tu fais souffrir, et là même lorsque tu es le "bourreau" tu souffres aussi car tu ne le supportes pas.
S'isoler, la solution ? Oui mais tu souffres de solitude également. Ne cherches pas, tu ne pourras pas t'échapper. Le sentiment dominant que tu récolteras sera la sensation d'être un boulet pour les autres et pour toi-même, et là aussi tu souffres.
Il en faut peu pour souffrir atrocement, voire ridiculement, mais ça il n'y a que ceux qui peuvent comprendre ce texte qui peuvent comprendre ce sentiment.

Eux qui te font souffrir par leurs maladresses, leur ignorance, ou pour leurs besoins, ne leur en veux pas dans le fond, il y a certainement une bonne raison qui les pousse à le faire pour leur propre bien-être, ou juste parce leur cœur ne te sollicite plus.
Eux qui souffrent à cause de toi, devraient essayer de te comprendre sans te juger et de te pardonner. On a tous nos petits secrets qui nous gâchent la vie et qu'on garde pour soi. Rien n'est parfait.

Lorsque la coupe est pleine, ne sombres pas dans des échappatoires comme la drogue ou l'alcool, tu ne feras que t'affaiblir. Recueilles-toi seul près de la nature et pleures en contemplant le ciel ou la mer, trouves le courage de dépenser l'énergie de ton corps dans une activité physique intense. Souviens-toi que ton seul ennemi est cette colère étouffante, convertis-la en énergie pour avancer, combats-là de toutes tes forces sans jeter la pierre aux autres, tu ne dois pas les impliquer car n'oublies pas que chacun a son fardeau. Aimes ou laisses, mais ne fais pas de mal même si l'envie est insoutenable.

Renforces-toi, pardonnes, prends soin de toi, donnes-toi les moyens de supporter cette souffrance, car elle ne te quittera visiblement JAMAIS une fois qu'elle est installée. Mais ne te laisses jamais croire que tu resteras toujours le même, nous sommes tous évolutifs et il faut aller dans ce sens pour être meilleurs, alors choisis les bons chemins car le temps passe vite. Nous sommes tous humains, tous uniques, tous si semblables...

Courage !...

Report this text