Le Passeur d'Humanité

Dominique Capo

poème onirique

Je suis le passeur d'histoires qui chemine sur la lande ; je suis l'homme constitué de mythes et de légendes égrenés par le vent. La pluie, la foudre, la noirceur du Ciel ; m'accompagnent depuis si longtemps ; que je ne me souviens plus quand ils se sont, à mes yeux, dévoilés. La solitude, le froid, le feu et la terre, sont les fantômes des Géants qui se sont jadis, ici affrontés ; et dont je perpétue l'histoire intemporelle.

C'est pour cette raison que je conserve et que je lèguerai à ceux et celles qui, un jour, viendront après moi ; ces trésors éternels nés à l'Aube de l'Age des Rêves. Je les leur céderai de la même manière qu'ils m'ont été transmis ; alors que je n'étais moi-même qu'un songe quasi-immortel. Et je pleurerai des larmes amères ; puisque ma Destinée sera terminée ; que je retournerai au Néant d'où j'ai été tiré.

Pleurez, mortels, de ne pas savoir voir ces rêves qui vous ont permis de grandir et d'évoluer. Pleurez de ne pas les comprendre, de vous moquer de leur antique sagesse. Car ce sont eux, peut-être qui, dans un avenir plus proche que lointain, serons les armes susceptibles de sauver votre humanité...

Report this text