♤♡ Let's Play, together ! # 1 Jared ♡♤

kayla_dreams

☆ Chapitre 5 ☆


♡ Andreas ♡


Je n'ai pas eu besoin de suivre le conseil de Kane. Jared m'a ignoré tout le reste de journée et je ne l'ai pas vu. Il s'est isolé de tout et de tout le monde, sauf d'Elena. En tant que « maman » de la tournée, elle est aux petits soins pour le groupe. Elle connaît leurs goûts, leurs horloges biologiques, leurs habitudes et leurs rituels. Elle sait quoi leur donner en temps et en heure. Je l'ai aperçue, il y a environ une heure. Elle se rendait dans la loge de Jared pour lui apporter sa tisane au miel et changer son bandage. Lorsqu'elle est revenue, Shane, Liam, Peter et Kane lui ont demandé des nouvelles de Jared et elle leur a répondu qu'il n'y avait aucun changement. Jared restait muet, isolé et perdu dans ses pensées. Son silence inquiète tout le monde et d'après ce que j'ai compris, cela ne présageait rien de bon. C'était le calme avant la tempête, et ils avaient raison. 

Tandis que je me rends dans la salle de bain des loges, j'entends Jared hurler et prononcer le prénom de Damon. Shane m'a dit qu'ils ont eu des griefs par le passé. De ce fait, Jared a très mal pris le fait que Devil fasse leur première partie, maintenant. Je m'apprête à ouvrir la porte lorsque Damon sort et me bouscule en passant. Je le regarde s'éloigner un court instant, avant de me concentrer sur Jared. 

Il est à la fenêtre, une cigarette à la bouche et une serviette autour des hanches. Il renifle et essuie ses larmes. Sa conversation avec Damon l'a ébranlé et a fissuré sa carapace. Je referme la porte et je la verrouille. Puis, je vais m'installer à ses côtés. 

— Tu sais qu'on n'a pas le droit de fumer ici ? En plus, tu vas choper la crève. 

Je m'attends à me faire envoyer bouler, mais non. Il se contente de m'ignorer. 

Je sens que ça ne va pas être simple de le faire parler. 

— Est-ce que tu en aurais une pour moi ? lui demandai-je 

Il déplace son paquet dans ma direction et l'installe entre nous, avec son briquet posé dessus. Je me sers et m'en allume une. Je tire dessus et recrache la fumée. 

— Tes cicatrices, elles viennent d'où ? 

Oui, je l'ai détaillé et alors ? C'est un beau mec et il est à mon goût. Dommage qu'il soit hétéro. Quoique je n'en suis plus si sûr... 

Il reste silencieux et termine sa cigarette. Il jette son mégot et il s'en allume une seconde. 

— J'ai eu un accident de voiture à dix-neuf ans. Je suis resté paraplégique pendant plus d'un an, me révèle-t-il en rejetant la fumée par le nez. 

C'était donc vrai ce que j'ai entendu tout à l'heure depuis le couloir, il a bel et bien été dans un fauteuil roulant. Cependant, je me demande ce que Damon vient faire dans cette histoire ? 

— Officiellement, j'ai perdu le contrôle du véhicule et j'ai fini dans le décor. 

— Et... officieusement ? 

— C'est Damon qui conduisait. Il avait bu et il roulait trop vite. Il n'a pas vu la voiture surgir sur le côté. On a fait quelques tonneaux et on a terminé dans un ravin. C'est moi qui ai été le plus touché. Lui s'en est sorti presque indemne. Il m'a abandonné en pensant que j'étais mort et... il s'est consolé avec Isaac. 

— Son batteur ? 

Il acquiesce d'un léger signe de tête et efface d'un revers de main les larmes qui ont recommencé à couler le long de ses joues. 

Putain quel bâtard ! Comment a-t-il pu l'abandonner pour aller baiser un membre de son groupe !? Alors qu'il venait de le mettre dans le décor ! C'est inhumain de faire un truc pareil ! 

— J'ai passé six mois dans un lit d'hôpital. J'ai fait de la rééducation et j'ai subi deux interventions chirurgicales avant de retrouver l'usage de mes jambes. Durant tout ce temps et même après l'accident, Damon n'est jamais venu me voir et n'a jamais pris de mes nouvelles. 

— Pourquoi tu l'as couvert ? Il ne le méritait pas. 

— Parce que j'étais con et... amoureux. 

— Amoureux ? Tu veux dire que... 

— Oui, on était ensemble. Mais personne dans notre entourage ne le savait. 

— Tu es Bi ? 

— Non, je suis gay. Sauf que ce n'est pas compatible avec Rock Star, alors je joue le jeu et je baise des groupies en m'imaginant être avec un mec. 

— Je suppose que Damon l'est aussi ? 

— Non, il est pansexuel. Damon peut être attiré sentimentalement ou sexuellement par tous les sexes et genres confondus. Il ne veut pas qu'on le considère comme un bisexuel parce qu'à ses yeux, il n'en est pas un. Pour lui, c'est beaucoup plus profond que ça. 

— Je vois. 

J'envoie mon mégot rejoindre le premier de Jared dehors. Je fais craquer ma nuque et m'étire. Ses révélations m'ont épuisé. Je savais qu'il cachait des blessures en lui, mais je ne m'attendais pas à ça. Son cœur a été brisé, son corps aussi et il a été abandonné par l'homme qu'il aimait. Il a dû affronter ces épreuves difficiles sans son soutien et il l'a protégé en portant le chapeau à sa place. Cette expérience n'a pas dû l'encourager à assumer sa sexualité. Coucher avec des femmes sans éprouver de désir pour elles, c'est sans doute une façon de se punir et de s'autodétruire pour lui. 

— Je ne sais pas ce qui m'a pris de te raconter tout ça, avoue-t-il. 

— Sans doute parce que tu en avais besoin. Ne cherche pas à en comprendre la raison, cela ne servirait à rien. 

— C'est facile pour toi de dire ça ! Ce n'est pas toi qui viens déballer ta vie à un mec que tu ne connais pas et qui a débarqué ce matin ! Surtout lorsqu'il vient de gagner des informations à vendre aux médias ou qu'il veuille te faire chanter, si l'envie lui prend ! 

— C'est ce qui s'est passé Ethan ? C'est pour ça qu'il a été viré ? 

Ma question le touche. Il me regarde les yeux écarquillés et la bouche ouverte. Il reste figé un instant et détourne la tête. 

— Casse-toi. Je ne te dirai plus rien. 

— Ce n'est pas la peine, j'ai ma réponse. 

Je n'insiste pas, parce que j'ai déjà eu plus que ce que je n'espérais et qu'il vient de se refermer comme une huître. 

— Ne t'inquiète pas, je ne dirais rien. De toute façon, tu n'as pas besoin de moi pour te détruire, terminai-je, avant de quitter la pièce et refermer la porte derrière moi


Report this text