♤♡ Let's Play, together ! # 1 Jared ♡♤

kayla_dreams

☆ Chapitre 3 ☆


Andreas


Qui aurait cru que je finirais roadie pour les Virgin Scared ? Pas moi en tout cas. Ce groupe est le meilleur de sa génération. Ils sont numéro un dans les charts internationaux. Leur album « My Hell » se vend en milliers d'exemplaires chaque jour. Ils déchaînent les foules, les passions et les médias. C'est simple, ils font la Une de tous les magazines et leur tournée affiche complet. Ils ont dû rajouter quelques dates supplémentaires pour faire face à la demande. En même temps, avoir une légende vivante du rock comme Shane Green et son fils Jared, respectivement manager et leader du groupe, ce sont des atouts non-négligeables. Cependant, j'ai eu l'occasion d'assister à un concert depuis les coulisses un jour. Le moins que l'on puisse dire, c'est que Jared Green en impose. Il a un charisme, une voix, une puissance, un jeu de scène et un déhanché à électrifier, à envoûter et à captiver une foule. Si je n'avais pas été témoin de son talent, j'aurais pensé comme la plupart des gens, que seul son nom était la clé de leur succès.

Je suis bien content que mon ignorance et mes préjugés aient été balayés par cette représentation. Sinon, je ne me serais pas intéressé à l'offre que Shane Green m'a envoyée, il y a quelques jours, et ce pour de bonnes raisons. J'étais serein en arrivant à l'aéroport et tout aussi détendu dans le taxi comme en franchissant les portes de cet établissement de renom. Maintenant, je ressens autre chose. Ma rencontre avec Jared m'a refroidi et ... intrigué. Il est loin de l'homme sûr de lui, insolent, dégénéré et provocateur qui m'a subjugué lors de ce concert. Alors, je sais que la vie de Rock star est bien souvent identique aux clichés ancrés dans nos mœurs. Cependant, ce que j'ai vu dans son regard m'a déclenché des frissons et une vague d'émotions diverses et variées. Il est trop tôt pour que je puisse nommer ce que j'ai ressenti. La seule chose dont je suis certain, c'est qu'il a besoin d'une épaule sur laquelle se reposer, et que je vais lui donner la mienne.

— Andreas, vous êtes là ! m'interpelle Shane.

Sa voix m'extirpe de mes songes. Je dévie mon regard de la porte du restaurant, que Jared vient de franchir il y a quelques instants, pour le poser sur lui. Malgré les années et sa retraite, l'ancienne star du rock n'a pas changé d'un pouce, à part les rides en plus.

— Comment allez-vous ? Votre voyage s'est bien passé ?

— Oui, très bien, merci, réponds-je, gêné.

Je n'ai pas l'habitude d'avoir autant d'attention. En règle générale, les roadies sont ignorés des agents, des manageurs et des groupes. Certes, la courtoisie est de mise, mais ça s'arrête là. Nous ne nous mélangeons pas. Sauf à titre exceptionnel, mais Shane ne semble pas partager cette vision.

— Je vous présente mes excuses pour le comportement et l'impolitesse de Jared. Il traverse une mauvaise période ces derniers temps.

— Ne vous êtes faites, je n'avais pas l'intention de lui en tenir rigueur.

— Je vous remercie. Venez, je vais vous présenter aux autres membres du groupe.

J'acquiesce d'un signe de tête. Il me tapote la clavicule et il m'emmène vers leur table. Nous faisons quelques mètres, avant qu'une tornade brune entre en panique dans le restaurant.

— Shane ! On a un problème !

Son intervention interpelle tout le monde et elle se retrouve avec des dizaines de paires d'yeux sur elle. Elle se sent rapidement gênée. Elle baisse la tête, les yeux, se mordille la lèvre et ses joues prennent une jolie teinte rosée. Shane va à sa rencontre et je le suis du regard.

— Qu'est-ce qui se passe, Elena ? l'interroge-t-il.

— Jared a brisé le miroir de sa chambre et il s'est ouvert la main.

— Bon sang, mais c'est pas vrai ! Il n'en rate vraiment pas une en ce moment. Il sait qu'il y a un concert ce soir et il ne trouve rien de mieux à faire que de se blesser ? Il se fout du monde !

— Justement, en parlant de ça... Jared a dit qu'il ne ferait pas la représentation de ce soir.

— Pardon !? Mais qu'est-ce qu'il lui prend ? Il attend cette date depuis des mois et maintenant, il nous fait un caprice ? Ce gosse va me rendre fou ... Il est où là ?

— Dans sa chambre et il refuse d'en sortir. Quant au Directeur de l'établissement, il veut te voir.

— Bah voyons... Ça m'aurait étonné aussi.

Shane se frotte l'arrière de la tête, soucieux et inquiet. Il réfléchit et reste silencieux. Quant à la jeune femme, elle est pendue à ses lèvres, en attente de sa décision. Je ne sais pas ce qui se passe, mais il y a un problème. Shane finit par se retourner vers les membres du groupe.

— Kane ! Laisse ton petit-déjeuner et va voir Jared dans sa chambre !

— Quoi !? T'es pas sérieux !? Tu m'as déjà plombé mon petit déj' avec ton speech ! Et maintenant que je peux bouffer tranquille, tu me demandes d'aller voir Jared !?

— Il ne va pas bien en ce moment et il n'est plus en âge de me faire des confidences. Contrairement à moi, tu es le mieux placé pour le faire parler. Alors, vas-y. De toute façon, je dois aller voir la direction de l'hôtel.

— Comment ça, tu dois aller voir la direction ? Qu'est-ce que Jared a foutu, bordel !?

— Va le voir et tu sauras. À tout à l'heure.

Sur ces mots, Shane s'en va, accompagné de la jeune femme.

— Putain de merde ! Je vais le tuer ! s'emporte Kane en se levant et tapant des mains sur la table, inquiet.

— Si tu veux, je peux aller le voir à ta place. J'ai déjà mangé, lui propose-je.

— Ah ouais ? Et ... tu es qui, au juste ?

— Andreas Baker, le nouveau roadie.

— Je vois. Tu es le gars qui remplace Ethan, c'est ça ?

— Oui.

— Écoute, c'est sympa de te proposer, mais un conseil, reste éloigné de Jared pour l'instant.

— Pourquoi ?

— Je ne connais pas tous les détails, mais il s'est passé un sale truc entre lui et Ethan avant son départ. Depuis, Jared a la rage. Donc si tu n'as pas envie de t'en prendre plein la gueule pour rien, il vaut mieux que tu gardes tes distances.

— Ok, j'y penserai.

— Cool. Ce n'est pas que je m'ennuie avec les gars, mais notre terreur internationale a besoin qu'on lui colle un bon coup de pied au cul. Alors, j'y vais.

Il mord dans un croissant, prend un pain au chocolat et une pomme avant de quitter la table. Il se dirige vers les portes du restaurant et s'arrête à mon niveau en chemin.

— T'inquiète, ils ne sont pas méchants. Bon, ils sont cons sur les bords et tarés, mais ils sont sympas, me confie-t-il à voix basse en me tapotant la clavicule.

— On t'entend, espèce de connard ! l'avertit Liam sur le ton de l'humour et en lui lançant du pain. Dégage ! On va l'accueillir comme il se doit le nouveau, ne t'en fais pas !

Kane leur fait un doigt d'honneur, le sourire aux lèvres, et s'en va. L'ambiance est bonne entre eux, ça me change de d'habitude. Je sens que je vais me plaire ici. Malgré ça, mon esprit est préoccupé par Jared et cette histoire avec Ethan.


Report this text