Lire, une mélodie silencieuse

nabila-habibi

sensations de lecture

Éprise d'un texte sans visage,

Je me délecte de tes mots, les dévore aussi.

Entraîné dans un rythme insensé,

Ou bercé par une prose désirée,

la valse du verbe, le chant de l'adjectif,

Attentive, j'éprouve ta musique.

Pour Andrée, un des accords majeur

Report this text