L'océan

Joelle Eymery

J'ai ouvert les vitres sur l'océan

Dès qu'il m'est apparu 

Souvenir d'un arôme d'enfant

Qui n'a jamais disparu ...

Et je me revoyais courant au vent

Entre dunes et sable fin 

Dans les cris des goëlands

Je tendais les mains ...

Redevenue enfin enfant

C'est toi qui m'y a emmenée

Mes rêves toujours en avant

J'ai reconnu hier jamais oublié ...

Report this text