L'OFFRE Caraïbéditions

Doris Dumabin

Extrait de la nouvelle "L'Offre" l'histoire d'une jeune femme timide aux penchants inavoués qui va faire une proposition pour le moins indécente à l'ancien amant de sa meilleure amie...

"Une fois à l'étage inférieur, il la conduisit près de la table de la salle à manger. Une immense table d'au moins quinze couverts. Une table en chêne brut patinée par le temps, entourée de chaises dépareillées en métal industriel. Il l'emmena en bout de table. Sa place habituelle, devina- t-elle. Il enserra sa taille des mains et la fit asseoir sur le plateau brun sans fournir visiblement aucun effort. Elle trouva cela décadent. Jamais chez ses parents elle n'aurait eu l'autorisation de s'asseoir sur une table où des gens mangeaient, ou même une autre d'ailleurs. De plus, entièrement nue ! Cette transgression lui parut impensable. Son éducation se rebella contre l'idée et pourtant elle pétillait d'excitation.

– Monsieur Scott, je sens que votre imagination n'a pas de limites, susurra-t-elle.

Il sourit. Il aimait l'emploi de son nom de famille pour s'adresser à lui, exactement comme ses employés, sauf que ce qu'il s'apprêtait à lui faire dépassait de loin n'importe laquelle de ses attentes professionnelles classiques. Il s'assit face à elle. Elle serra les cuises en les faisant pivoter sur le côté. Il caressa sa hanche visible du dos de la main. Toute trace d'amusement avait disparu de son regard. Il semblait à nouveau froid et distant. Mais elle ne se trompa pas sur son soudain mutisme. Il n'était pas en colère, tout au plus frustré... il semblait simplement sur le point d'assouvir l'un de ses fantasmes à son endroit.

– Écarte les cuisses.

Alis tourna la tête de gauche à droite en se demandant si personne n'allait surgir dans la pièce. Elle se sentait déjà mal à l'aise d'exposer sa nudité, assise sur la table. Écarter les cuisses face à lui, semblait le summum de l'indécence. Elle s'exécuta néanmoins. Timidement, elle déplaça ses genoux. L'idée qu'il la voie d'aussi près la dérangeait et l'excitait en même temps.

– Alis, approche-toi et ouvre-toi pour moi.

Elle s'exécuta. Il ne regardait plus son visage mais observait son sexe avec gourmandise. Elle devinait mainte- nant ce qu'il voulait. Elle était son plat de résistance. Sur sa table, assis à sa place, Ryan allait la déguster exactement comme si elle venait d'installer un repas gastronomique face à lui. "


Recueil à commander en librairie :)

Report this text