Mâle Dominant

Terence Mathieu


Depuis toujours, tu crois avoir raison,
Depuis toujours, tu as faux,
Les cris et les larmes, résonnent dans notre maison,
Tu détruis ta famille à coups de mots,
Perdu dans tes idéaux.

Le repas est censé être un moment chaleureux,
Alors que chez nous la peur est reine.

Tandis qu'en nous tu fais grandir la haine,
Maman rêve d'un foyer heureux.

Plus dangereux que la violence physique,
Tu ne comprends pas que tes mots sont une arme mortelle,
Certains sont alcoolique,
Tu es colérique,
Nos blessure ne sont pas physique,
Mais elles sont réelles.

Tel un mâle dominant, Tu veux régner par la peur,
Mais l'on se rapproche de ton heure,
Les lionceaux n'ont plus peur du lion,
Aveuglé, tu cours à ta perte,
Dévoré par tes sujets il n'y aura pas de reste,
Perdu dans la solitude, tu seras au fond.

Report this text