MENACE CELESTE

Loïc Cabos

Un extrait du chapitre 3 de mon roman

Son corps était allongé au sol. Mika s'approcha, se pencha au-dessus. Il fronça les sourcils et fit une grimace.

 Il se retourna vers le capitaine et fit un non de la tête, le regard décontenancé et triste.

Fisto qui était médecin n'a même pas tenté de prodiguer les premiers soins. Il levait les yeux au ciel et se posai régulièrement la main sur le front.

Je scrutais dans la lunette de mon fusil et je constatai que la vitre du casque avait explosé. Le visage du major était comme figé.

Les yeux grands ouverts. La bouche était difforme et ouverte elle aussi comme si quelque chose lui avait fait peur.

Report this text