Métamorphose

Dame Gabrielle

Texte écrit dans le cadre d'une création pour un cabaret-séminaire-de-coopération orchestré par l'UdN.

C'est l'heure du face à face, d'assumer le contraste. Contre qui elle s'obstine et pourquoi elle s'abstient. Retenir le rire pour faire croire au sérieux. C'est pire que peureuse qu'elle découvre l'envers du décor. Bien plus qu'un effort, il faut ; il faudrait ! Elle ne sait même plus avec quelle grammaire conjuguer l'injonction. Le verbe est haut, le coeur déchiffre ses contractions et réanime ses aspirations. Elle ressuscite à chaque cycle plus ou moins autorisée d'exister. Comme s'il suffisait de le vouloir ! Vite un crachoir ! Qu'elle se vide du mauvais sort et de ses sauts d'humeur. Pour se remplir d'elle-même et du pardon de ses erreurs. Elle pleure, réconcilier avec son parcours, apprenant par coeur qu'elle a repris le pouvoir sur son reflet dans le miroir. 

Report this text