Miroir

Rythm & Poetry

Miroir miroir… pourquoi tout est si noir ?

Viens par là, assieds toi il faut qu'on parle
ressaisis toi, en face de moi ton visage est pâle,
et fatigué, à bout d'nerfs tu vas exploser
poses toi, dans mes bras je te serre pour t'apaiser

à chaque fois c'est la même chose, t'encaisses jusqu'à déborder
à croire que tu veux ta dose de haine pour tout déclencher
à quoi ça rime ? j'me le demande en posant ces vers
tu joues la victime, t'appréhende mon point de vue sévère

c'est clair, tu joues avec le feu tes émotions vont brûler
tu gardes des braises mais on voit ressortir la fumée
augmente encore le son, au beat rythmé tu vas te buter
la tête en boxon, la fuite ce soir est programmée

Evades toi, joues avec les mots, choppes le virus
façade morose remplie de maux, elle stoppe ce rictus,
la vie rose des marmots écope d'un coup de fouet
les psychotropes te font voir qu'un noir et blanc dégradé

t'es en épuisement, émotionnellement à plat,
tu sors de ta zone de confort souvent, à ton grand étonnement ça va,
le planning se charge, t'es partout à la fois,
tu te regarde en face et te dis qu'à force de courir tu risques le claquage,

mais t'y vas à perdre haleine, je crois que tu fonces à bout de souffle,
Mais la vie coule dans tes veines, tu es ton capitaine dans la brousse,
récemment la lune Pleine, te ressource et te boost
Disparue est cette haine, à croire que nécessaires sont ces secousses…

Clair que le travail paie, je me demande où tu vas arriver,
quelles seront les étapes, par quels endroits le chemin va passer ?
Parsemé d'embûches, t'enjambes les troncs d'arbre
t'as beau faire l'autruche tu ne pourras pas rester de marbre

Alors fait le tri, arrête de penser à tout ce qui pourrait se passer
tu te satures l'esprit, avec toutes ces choses qui n'arriveront jamais
la feuille et la plume, à côté de l'oreiller
elle a dissipé la brume qui du sommeil te séparait.



  • Appréhende un point de vue sévère, c'est toujours mieux que de craindre un coup de poing sévère sur la gueule. :o))

    · Ago 7 months ·
    Photo rv livre

    Hervé Lénervé

Report this text