Nadine et Nicolas, les Dézingués..

phileus

Les bons mots de Nadine et Nicolas ...

.

Nadine Morano ; 

     " Quant à Nicolas Sarkozy, ce n'est même pas la peine qu'il songe à se présenter à la présidentielle, je le dézinguerai ! ».

_______________________________________________________

     Nadine Morano, " n'accepte pas " la " décision stupide et grotesque " de Nicolas Sarkozy de l'évincer de la liste des Républicains pour les élections régionales.

     Mme Morano a vu son investiture retirée en Meurthe-et-Moselle après la polémique née de ses propos sur France 2 sur la France, " pays de race blanche ".

     Nicolas Sarkozy a affirmé ce jeudi 9 octobre 2015 à Béziers que tant qu'il serait président des Républicains, " personne ne portera(it) le drapeau de notre famille en prétendant que la France est une race ".

     A un moment, je vais dire  :  " ça suffit le lynchage médiatique, le lynchage d'un membre de sa propre famille politique ", a déclaré Mme Morano vendredi sur RMC.

      " S'il fallait écouter toutes les phrases mal tournées que lui a faites, hein, quand il a comparé les migrants à la fuite d'eau, et j'en passe et des meilleures (...) Je vous éviterai les casse-toi, pauvre con et le reste parce que lui, c'est vraiment une lettre d'excuses qu'il aurait dû faire à tous les Français et venir le dire à une grande émission de télé ", a accusé l'ancienne ministre.

      09/10/2015 09:05:45 - Paris (AFP) - © 2015 AFP

_

Rappel d'un blog précédent

________________________

.

  " Comme il est doux, comme il est voluptueux de « se payer » Nadine Morano !

     Avec quelle condescendance et même mépris, on se plaît à traiter cette femme qui ne maîtrise pas à la perfection le langage mais qui tente d'être vraie et sincère ! Les petits marquis de la politique ont toujours gagné, en France, contre les Madame Sans-Gêne. Cette polémique est une manière de plus d'afficher ce qu'ils vaudraient et son indignité à elle. "

- Philippe Bilger - Magistrat honoraire.

____________________________________________________

   " Quelques soient les arrière-pensées ou les maladresses de Mme Morano, les tombereaux d'injures qu'elle a dues endurer sont indignes d'un débat démocratique respectable et respectueux.

   A fortiori, quand dans le camp - paraît-il du progrès et de la modernité- , au même moment, des propos autrement plus scandaleux ont été proférés en toute impunité.

    C'est la toute récente responsable de France télévision, Mme Delphine Ernotte, qui considère qu'il y a trop de blancs visibles sur les écrans et que cela va changer. Visiblement, le blanc existe, quand il s'agit de le faire disparaître.

   C'est Guy Bedos, qui regrette sur France 5, le 25 septembre, que « le juif » d'origine algérienne Eric Zemmour « qui se veut plus français que les Français » le soit devenu par la grâce du décret Crémieux. " 

- Gilles-William Goldnadel - Avocat et écrivain.

___________________________________________________

mercredi 7 octobre 2015

Report this text