Notre nom est Légion

plumedesang

Poème fictif mettant en scène une guerre entre Anges et Démons, qui prend ensuite un tournant inattendu.

Voilà nous y sommes.

C'est le moment de payer la somme,

Pour tous les crimes perpétués.

Laissons le sang couler.


Vous voulez détruire l'humanité,

Plonger la terre dans le chaos,

Bruler les chairs, broyer les os,

Dans la terreur, renaître, de votre gloire passée.


Forces démoniaques,

Issues du néant;

Prenez garde aux ailes de géant,

Qui sans relâche, vous traquent.


Car comme vous, notre nom est légion,

Et nous sommes des millions,

A vouloir brandir vos têtes comme des trophées,

Et au bout d'une corde, voir votre corps se balancer.


Nous maudissons le jour où vous êtes nés,

De vos cendres, les roses auront poussé.

Les hirondelles dorées du firmament,

Annoncent le retour du printemps.


Car, le prince des nuées,

Qu'est le poète, de sa plume acérée,

De l'ignorance fait couler le sang,

Sur le papier, à l'encre de son sang.


Nous sommes des milliers de bouches,

Mais nous n'avons qu'une seule voix,

Et de vos idées louches,

Nous préservons ceux qui empruntent notre voie.


Vous nous jugez, faites les beaux,

Sans chercher à comprendre nos maux,

Mais nous, nous avons les mots.

A défaut d'être des Héros,


Nous sommes des Martyrs

Mis au ban de la société,

Nos différences on nous force à payer,

Alors notre nécessité: écrire.


Écrire pour exister,

Écrire pour rêver,

Écrire pour témoigner,

Écrire vous ne pouvez nous empêcher.

Report this text