Remise en cœur.

korosu

Un changement que pour une seule personne... ?


 
 
Remise en cœur. Offerte aux peurs. Cet après-midi de Septembre elles parlaient ensembles. Bonne entente, amitié grandissante la plaisance de cette moitié de journée s'annonçait être bonne. La discussion était d'une banalité futile. Un questionnement sur ce qu'elle faisait, des réponses sur ce qu'elle aimait. Mais une question importante rendait la conversation plus intéressante.


- M'aimes-tu ?


La réponse semblait évidente.


- Bien sur !


Mais cette exclamation n'était en rien une bonne réponse. Ou alors la question était mal formulée. Gênée par ces mots jetées,elle améliorait sa demande.


- Je suis amoureuse de toi. M'aimes-tu ?


De l'autre côté, des rougeurs naissaient. L'interrogation était différente. La réplique la serait-elle ? Une hésitation dans les doigts tout en tenant son téléphone en main. Mais réfléchissant à plus prêt, elle n'était comme elle. Question de sexualité. La réponse était indiscutable selon-elle.


- Pas comme ça. Je ne suis pas lesbienne. Je suis hétérosexuelle !


Aimer à sens unique. Rêver de l'impossible. Une fin de soirée sans gaieté. Une tristesse non partagée. C'était cette sensation désagréable et détestable qu'elle ne souhaitait pas. Un courage crié dans le vide. Un écho comme seul retour.


- - - - - - -

[ Quelques semaines après. ]


Une nuit agitée. Des rêves répétées. Une amitié menacée. Cette jalousie suffocante l'étranglait. Des idées pleins la tête. Des sentiments sans aucun sens. Pourquoi cela lui arrivait-il ? Pourquoi avait-elle toujours cette question en mémoire ? Son cœur était ailleurs. Chaque jours elles discutaient ensembles. Plus le temps passait, plus ses émotions lui jouaient des tours. Sa sexualité était mise en défi. Elle ne savait plus, ne comprenait plus. Son organe vital battait plus fort à chacun de ses partages avec elle.


- Je crois que je... l'aime.


Une affirmation ? Effrayée à la pensée d'un changement brutal, elle savait que ses sentiments envers elle n'étaient plus les même. Cela ne ce réduisait plus qu'à une simple amitié. Il y avait quelque chose de plus fort. Mais était-ce de l'amour ?


- Est-ce possible que je sois tombé amoureuse de cette fille ? Ne suis-je pas hétérosexuelle ? Pourtant je ressens avec elle quelque chose plus fort que de l'amitié. Mais rien qu'avec elle. Les autres nanas ne m'intéresse pas. Je suis perturbée... égarée.


Une impossibilité trompée. Un sentiment piégé. Elle ne savait pas. Elle appréciait parler avec cette fille. Elle s'inquiétait pour cette fille. Elle ressentait pour elle une sensation différente. Elle remettait en question toutes ses assurances.


N'est-il pas possible de changer d'orientation sexuelle pour seulement une personne ? Ou est-ce de l'attirance aveugle ? Manque t-elle tellement d'affection pour tomber amoureuse des mots ? Les sentiments jouent des tours que le cerveau à du mal à calmer. Est-il possible de tomber amoureuse d'une personne que l'on a vu seulement en photographie ?

Report this text