Requiem pour un envol 1

Célia Prot

A ceux qui me liront, feront une partie de ce voyage avec moi. A tout ces chemins qui se mêlent et s’entremêlent. Le meilleur reste à écrire. Et n’oubliez pas, la vie n’est faite que de rencontres.

Eveillée 


J'hésite avant d'écrire. Je me questionne. Ai-je raison de faire cela ? A quoi bon ? Mais le cœur me pousse au-delà de toute raison. Cette raison que j'ai trop souvent suivie aveuglément. L'écriture est mon exutoire, ma rédemption, mon unique moyen de m'exprimer et de me sentir libre au-delà de tout jugement et de tout regard. Les mots résonnent en moi comme un véritable cri du cœur et de l'âme.

Enfin je peux être sincère. J'arrive maintenant à poser des mots sur ce que j'ai toujours voulu dire, à me mettre à nu. Je veux écrire, j'en ai besoin. Je veux lâcher prise juste une seule fois. Je suis heureuse mais en même temps j'ai peur. Peur de ce que je vais écrire et peur de réveiller ce qui sommeille au plus profond de moi. En serais-je capable ? Aurais-je le courage de terminer ?

Je n'aurais jamais imaginé avoir le courage d'écrire mais je me sens changée. Une envie irrésistible de tout dire, de tout avouer me submerge. Une envie cachée et réprimée depuis trop de temps, une envie nouvelle mais enivrante, captivante. Je veux briser cette illusion que j'ai créée de toute pièce. Finis les mensonges, pour une fois je veux parler avec le cœur. Parler du monde, de mes rencontres, de mon hymne à la vie. Une introspection complète et sincère. Cette vie que j'ai tant détestée, maudite et que maintenant je chéris plus que tout au monde. Cette vie qui m'a tant fait souffrir, m'a brisée mais que je découvre désormais de jour en jour. Une envie de tout dire s'est éveillée en moi ce jour-là. J'ai changé de manière radicale, ce jour a marqué mon éveil.  J'ai tout compris.

 

Report this text