Salamandre, plage.

Boualem Mihoub

Extrait de " Le jour se lève sur l'Algérie " ; disponible sur les librairies en ligne.

L'écho des vagues a tant bercé nos rêveries
Dans l'azur d'un poème que fredonnait la muse
En son royaume, où nos âmes, toutes confuses
Vibraient de joie, sur les grains de sa tapisserie.

Frémissant, le cœur chantait, au coucher du soleil
L'ivresse du soir, dans des coupes, d'où s'élèvent
Les caresses chargées de parfums et de rêves
Que versait la magie des couleurs, à merveille.

Ton extase, en appogiature, nous baignait
Dans des arpèges, aux rimes de nos émotions
D'un paradis où toutes nos peines s'éteignaient.

J'accroche des lettres, au fil de l'inspiration
Composant, aux couleurs des saisons oniriques
Des fragments de beauté, de ses toiles poétiques.

Report this text