Sans Fin (8)

Pascal Gay



Pourquoi si égaux

Les chemins

De la maison




Ligne de front

Le cosmos manque

Au lieu promis par les songes




Elle tourne en rond

La tempête

Elle a trouvé le sens




Il y a des années

Un lierre sur un mur

Me couvris le visage




Ne pas retenir

La couleur

De l'arbre incliné




Bouddhiste de plage

A regarder se bâtir

Les châteaux de sable




Retraite

Des milliers de jours plus tard

Que dira la météo




Trou sans fond

Il s'en faudrait de peu que

L'été n'arrive




Dans la rue, seul,

Ai peur,

Les yeux du gabian se plissent




Un cri dans la nuit

Douceur mélancolique ?

Non, ces voisins




L'amour rassemble vers lui

Comme un volcan

Aux filets de bave




Dans le ciel en miettes

J'attends

Le ballet cosmique




Sur les rotules

De l'instant

Ballade en retard




La banalité

Que cherchent les mystiques

Dans l'astrologie




Couper les langues

A la naissance

Le bon transhumanisme


Signaler ce texte