Serre-moi Jennifer Moulin

ldl

LDL soutient Jennifer Moulin, mère Courage qui a lutté pour faire diagnostiquer son fils. "Il faut entrer dans les cases pour avancer; mon fils ne rentre dans aucune case, je lui en créerai une."



1. Les bases

2. La maternelle

3. Liste d'attente

4. AVS

5. Seul

6. Qui ??

7. Le Saint Graal

8. Définition de l'autisme

9. Les aspects pour Timéo 10. Les Thèses

11. Utopie

12. Je vous en veux

13. Lettre à mon fils

Nous sommes un couple de trentenaires, résidant en Normandie, ensemble depuis l'adolescence, l'envie d'enfant fut un projet de vie évident, une continuité dans notre couple. On ne s'est jamais vraiment posé de questions, comme si notre couple était une logique. On est ensemble et on mourra ensemble, c'est comme ça. Nous nous sommes mis en couple en 2003, mariés en 2007, l'envie d'un bébé en 2010. Nous louons une petite maison avec deux chambres, et préparons l'arrivée d'un petit garçon. Voilà, un jour de juin 2011 naît notre premier fils Timéo. Malgré une grossesse normale, j'ai eu un accouchement long et difficile, mais ça en vaut tellement la peine, ce que l'on ressent est indescriptible. Un coup de foudre, je citerai une phrase que j'ai lue « un accouchement, c'est le seul rendez-vous à l'aveugle où on est sûr d'avoir un coup de foudre » Enfant vif et joyeux aux sourires faciles, un petit bonhomme malgré tout un peu solitaire. J'ai fait le choix d'abandonner toute carrière professionnelle pour élever mon fils. Je ne suis pas le genre de maman à déposer mon fils à la garderie le matin à 7 h 30 et aller le récupérer à 18 h 00. Je respecte et comprends les parents qui y sont obligés, je ne veux pas de ce train de vie pour mon fils, je veux pouvoir profiter de lui. Je veux le voir grandir et d'ailleurs, quand on est enceinte la première chose que les gens disent c'est « profitez-en ! Ça grandit tellement vite ». Je garde donc Timéo à la maison seule puisque papa travaille. Pas toujours facile, on ne naît pas « maman » on le devient, j'apprends de lui autant qu'il apprend de la vie.

Report this text