Smartphones étranges lucarnes

Eric Varon

poème

Nous sommes tombés du Ministère
C'est la faute à Voltaire
Larmes de cire des lumières
C'est la faute de l'amande amère
Et des visages penchées
Sur les Smartphones
Les yeux ouverts sur le mystère

Report this text