Sous le chêne

Benjamin Katagena

“La jalousie, cette preuve indiscutable de l'amour” Jean-Chaveau Hurtebise
Les verres s'enchaînent
Et sa langue se délie
Là seuls sous le grand chêne
Elle parle encore de lui
Les verres s'enchaînent
Et des chaînes me lient
À ce putain de chêne
Et à ma jalousie
Moi qui rêvais ce soir
Qu'elle me succombe un peu
Nous deux dans la nuit noire
Ça sonne comme un adieu
Moi qui rêvais ce soir
De baisers merveilleux
J'ai paumé mes espoirs
Au milieu de ses yeux
Et les étoiles se moquent
Elles ne comprennent pas
Qu'ici souvent l'amour
Est notre pugilat
Et les étoiles se moquent
Elles sont trop loin, je crois
Pour voir que sous le chêne
J'ai perdu le combat
Report this text